Sujet national, seconde partie, exercice 2, juin 2016

Énoncé

Sujet d'étude : une ville mondiale : Shanghai
Document
Le dynamisme de Shanghai
« « Au début des années 1990, avec l'accession au pouvoir central de ses anciens maires Jiang Zemin et Zhu Rongji, Shanghai bénéficie de la volonté du gouvernement de reprendre la main face à l'essor des provinces méridionales : Shanghai est située au centre du littoral et au débouché de l'axe est-ouest du Yangzi, que la construction du barrage des Trois Gorges doit renforcer.
Shanghai symbolise le renouveau des villes comme pôles de croissance dans le développement. Elle possède une bourse, développe des services aux entreprises, redistribue ses activités industrielles en périphérie, satellise les villes de sa région proche, et réarticule des réseaux d'échelles régionale et nationale.
La ville accueille dorénavant des courses de Formule 1 et a été le siège de l'Exposition universelle en 2010. Si Shanghai détruit ses anciens lilong(1) et expulse une large partie de ses populations en périphérie au profit de tours de bureaux ou d'appartements inaccessibles au plus grand nombre, une politique de secteurs préservés se met également en place, notamment dans l'ancienne concession française. La ville veut redevenir le centre de la mode et de lieux postmodernes, comme le quartier de Xin Tiandi, un ancien lilong réhabilité. Le dynamisme shanghaïen s'exprime surtout avec le projet de la Nouvelle Zone de Pudong, à l'est du Huangpu. Face au Bund, la façade de la vieille ville, sont construits le quartier d'affaires de Lujiazui et ses célèbres réalisations architecturales : la Perle de l'Orient, la tour Jinmao, l'avenue du xxie siècle. De nouvelles zones industrielles, ouvertes aux investissements étrangers, accueillent des industries de nouvelles technologies. Pudong dispose d'un aéroport international, relié au centre-ville par un train à suspension magnétique, et son port, Waigaoqiao, a été complété par un port en eau profonde plus au sud.
Le projet « One city, nine towns », lancé en 2000, porte sur l'ensemble du territoire municipal. Il entend favoriser une politique de villes nouvelles, véritables pôles multifonctionnels, accueillant des populations de la ville-centre, des populations très locales et des populations extérieures à la municipalité (migrants) ou étrangères. » »
Source : SANJUAN Thierry, Atlas de la Chine, Une grande puissance sous tension, Paris, Editions Autrement, 2015.

Questions
1. Relevez les éléments de la situation géographique de Shanghai et expliquez pourquoi ils favorisent son développement.
2. Présentez les infrastructures de transport qui contribuent au développement de la ville de Shanghai et à son ouverture au monde.
3. Quel est l'impact du développement de Shanghai pour la population ?
4. Montrez comment la ville de Shanghai s'impose comme ville mondiale, en soulignant les changements économiques.
(1)Un lilong est un quartier fermé typique de Shanghai se composant de ruelles étroites contenant des maisons mitoyennes.

Corrigé

1. La prospérité de Shanghai doit beaucoup à ses atouts géographiques. La ville est en effet idéalement située au centre de la façade littorale chinoise qui, via le Pacifique, connecte le pays aux flux de la mondialisation. Qui plus est, étant « au débouché de l'axe est-ouest du Yangzi », qui est un important fleuve, elle est également bien reliée à la Chine terrestre de l'intérieur. Shanghai peut ainsi être définie comme une ville-interface qui fait le lien entre l'intérieur et l'extérieur du pays, entre la terre et la mer et, plus largement, entre la Chine et le monde.
2. La réussite économique de Shanghai ne doit rien au hasard. Elle est encouragée par la municipalité et par l'État, qui multiplient les chantiers pour la connecter au reste du monde. On peut notamment citer l'aéroport international de Pudong, qui est relié à Shanghai par un train à suspension magnétique, et le port de Waigaoqiao, qui sert au fret de marchandises. Tous ces éléments rendent Shanghai facilement accessible depuis n'importe quel point de la planète.
3. Pour la population, le développement de Shanghai a un effet ambivalent. En effet, en générant des richesses et en réhabilitant le bâti existant, il améliore son cadre de vie et lui offre des services de meilleures qualités, notamment des transports en communs. Mais d'un autre côté, l'afflux d'investisseurs et de travailleurs dans la ville peut avoir pour conséquence d'en chasser les populations les plus pauvres, qui n'ont pas les moyens de résister à la flambée des prix et sont contraintes de partir s'installer dans des quartiers défavorisés situés loin d'un centre-ville en proie à la spéculation immobilière.
4. Shanghai est de longue date une ville mondiale, puisqu'elle est depuis le xixe siècle la principale porte d'entrée en Chine des commerçants occidentaux, ce dont témoigne par exemple l'existence d'un quartier français. Aujourd'hui, elle est aussi une porte d'accès au monde pour les industriels et les financiers chinois grâce à ses infrastructures modernes, qui permettent de participer à l'économie mondialisée. Le paysage urbain, marqué par la multiplication des gratte-ciel témoigne à lui seul de cette entrée de la ville dans le club fermé des grandes métropoles de rang mondial.