Attention Attention, les contenus proposés correspondent au programme 2019-2020. Retrouvez le nouveau programme à la rentrée.

Sujet national, exercice 2, juin 2014

Énoncé

Exercice
Sujet d'étude : Les engagements militaires et humanitaires de la France et des Français dans le monde
Document
Le cadre des interventions humanitaires de la France dans le monde
« « Le ministère des Affaires étrangères soutient la réforme humanitaire des Nations unies lancée en 2005 qui vise à améliorer l'efficacité du système humanitaire pour répondre aux crises. En 2012, la France a renforcé son partenariat opérationnel avec les Agences humanitaires des Nations unies et les Organisations internationales : 60 % des crédits du Fonds d'urgence humanitaire (FUH) ont permis de soutenir les actions du Comité international de la Croix Rouge (CICR), de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNWRA), de l'UNICEF, de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), du Haut commissariat pour les réfugiés (HCR), du Programme alimentaire mondial (PAM) ou de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) dans des secteurs aussi variés que la protection des populations victimes du conflit syrien, la lutte contre la malnutrition et l'aide alimentaire au Sahel et dans les camps de réfugiés, le transport et l'accompagnement médical des réfugiés ou la fourniture de kits d'hygiène dans les camps.
Les échanges, sur le terrain et au niveau des sièges, sont réguliers. La France a participé aux réunions du Forum humanitaire sur la Syrie tenues à Genève qui ont permis de faire le point sur la situation humanitaire en Syrie et de procéder à un échange d'informations sur les actions mises en oeuvre par les Etats et les organisations internationales, en vue de favoriser une meilleure coordination de l'action humanitaire. A un niveau plus technique, elle s'associe à Bruxelles aux réunions des donateurs sur la situation humanitaire en Syrie, […] qui ont pour objectif d'établir une cartographie de la couverture de l'aide humanitaire dans la région et d'identifier les éventuels angles morts. Enfin, les réunions des grands donateurs de ces agences et organisations sont également l'occasion d'échanger sur le fonctionnement du système humanitaire et l'action humanitaire de réponse aux crises. Enfin, les réunions des grands donateurs de ces agences et organisations sont également l'occasion d'échanger sur le fonctionnement du système humanitaire et l'action humanitaire de réponse aux crises.
Le ministère des Affaires étrangères organise des réunions bilatérales annuelles avec le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (BCAH) et l'OIM […] Son service chargé de l'aide humanitaire d'urgence, le Centre de Crise, est le point de contact français pour le programme UNDAC (équipes de coordination et d'évaluation en cas de catastrophes). […] Le ministère des Affaires étrangères participe, enfin, à la promotion et la diffusion d'un standard de bonnes pratiques pour l'action humanitaire au sein du Groupe Good Humanitarian Donorship (GHD), qui regroupe à Genève les pays signataires des Principes et bonnes pratiques pour l'aide humanitaire approuvés à Stockholm, le 17 juin 2003. » »
Source : site du ministère des Affaires étrangères, 27 juillet 2013.

Questions
1. Identifiez les domaines d'intervention humanitaire de la France en partenariat avec des organisations internationales.
2. Décrivez deux exemples d'interventions humanitaires de la France dans le monde.
3. Expliquez comment la France coordonne son action avec d'autres organisations internationales.
4. À partir de ce document et de vos connaissances, montrez que les interventions humanitaires et la participation à des organisations internationales sont un élément de l'influence de la France dans le monde.

Corrigé

1. La France intervient dans de nombreux domaines de l'aide humanitaire en partenariat avec les organisations internationales : aide aux victimes de catastrophes naturelles, aide aux réfugiés fuyant les conflits, aide aux personnes victimes de la faim.
2. La France mène actuellement des opérations humanitaires liées à la guerre civile qui frappe la Syrie. Elle participe à la gestion des camps de réfugiés syriens, installés dans les pays voisins, en fournissant des financements et du matériel, comme des « kits d'hygiène ». Elle est aussi active au Sahel où elle fournit une aide alimentaire aux populations de cette région pauvre du continent africain.
3. La France n'agit pas seule dans ses actions humanitaires. Elle s'associe à des organisations intergouvernementales (OIG) comme l'ONU et ses nombreuses agences (UNRWA, FAO, HCR, etc.), mais aussi avec des organisations non-gouvernementales (ONG), comme la Croix rouge. Concrètement, des réunions de concertation sont régulièrement organisées entre ces différents types d'acteurs afin de dégager des priorités et de fixer les bases de leurs actions respectives. Le but est que tous peuvent dans la même direction sans empiéter les uns sur les autres.
4. La participation de la France à de nombreuses opérations humanitaires, que ce soit directement ou au travers de l'ONU, mais aussi plus indirectement par le biais d'ONG françaises, est un instrument du soft power national (pouvoir d'influence). En effet, ce type d'intervention permet de soigner l'image de la France dans le monde, et plus particulièrement auprès des populations dans le besoin qui reçoivent son assistance. C'est également un moyen de prévenir les crises et ainsi d'éviter d'avoir à recourir à la force. La France est d'autant plus influente dans le monde qu'elle dispose d'un siège de membre permanent au conseil de sécurité de l'ONU, ce qui lui confère une visibilité et une place cruciale dans la gestion des crises internationales graves.