Attention Attention, les contenus proposés correspondent au programme 2019-2020. Retrouvez le nouveau programme à la rentrée.

Sujet inédit 2

Énoncé

Exercice
Une FTN dans la mondialisation : Nike
Sujet inédit, exercice - illustration 1
1. Où se situe le siège social de Nike ? Comment l'expliquer ?
2. Où sont situés les centres continentaux de gestion et de coordination ? À quoi servent-ils ?
3. Dans quelles régions du monde Nike vend-elle le plus de marchandises ? Comment l'expliquer ?
4. Dans quelles régions du monde Nike produit-elle le plus de marchandises ? Comment l'expliquer ?
5. En quoi peut-on dire que Nike est une FTN parfaitement intégrée à la mondialisation ?

Corrigé

1. Le siège social de Nike se situe aux États-Unis, sur la côte Ouest. Cela n'a rien de surprenant. On sait en effet que Nike est une entreprise originaire des États-Unis. Comme de nombreuses multinationales, elle s'est déployée dans le monde entier, mais conserve malgré tout son centre de commandement dans son pays d'origine.
2. Nike dispose de trois centres continentaux de gestion et de coordination : un en Amérique du Nord, un autre en Europe et un dernier en Asie. On remarque donc que l'Afrique et l'Amérique du Sud sont oubliées dans ce découpage (l'Océanie étant vraisemblablement intégrée au pôle asiatique). On en déduit donc que le rôle de ces centres est de gérer la commercialisation des produits Nike, ce qui explique qu'ils sont présents dans les trois grandes régions où la firme écoule l'essentiel de sa production.
3. Le premier marché de l'entreprise Nike est l'Amérique du Nord, suivie par l'Europe et, plus loin derrière, par l'Asie. Les autres régions du monde offrent des débouchés beaucoup plus anecdotiques. Cette répartition n'a rien de surprenant : Nike vend ses produits dans les régions les plus riches du monde, les seules où l'on trouve une population au pouvoir d'achat suffisant pour se les payer.
4. L'essentiel de la production de Nike est situé en Asie et dans le bassin méditerranéen, l'Amérique étant loin derrière. Cela s'explique par la présence dans ces régions d'une main-d'œuvre à faible coût qui permet à la firme américaine de réduire ses coûts de production et ainsi d'augmenter ses marges bénéficiaires.
5. Nike est une entreprise emblématique de la mondialisation. C'est une firme transnationale qui déploie ses activités dans le monde entier en jouant sur les différences entre régions du monde. Elle conçoit ses produits dans son fief américain, les fait fabriquer dans des pays à faible coût de main-d'œuvre en Asie, puis les revend dans les riches pays du Nord. On a là une parfaite illustration du processus de division internationale du travail (DIT) propre à la mondialisation.