Sujet national, juin 2017

Énoncé

Document
Évolutions de la France urbaine
« L'un des éléments majeurs qui transforme le territoire national et la société française est la généralisation du fait urbain. Le seuil des 50 % de population urbaine, atteint au niveau mondial en 2007, a été franchi en France dès 1931. […] Les villes occupent aujourd'hui près de 22 % du territoire métropolitain, soit 119 000 km2 sur un total de 550 000, contre 100 000 km2 en 1999, ce qui représente une progression de 19 % en dix ans. Le rythme de la croissance urbaine est ainsi plus soutenu qu'au cours des décennies précédentes, proche de celui des années 1950 et 1960.
La croissance urbaine se traduit par l'agrandissement d'agglomérations existantes ou par l'apparition de nouvelles villes isolées. […] Aujourd'hui, l'urbanisation du territoire français est essentiellement le produit de l'étalement urbain, c'est-à-dire l'extension des surfaces urbanisées. […]
Cette généralisation du fait urbain a des conséquences majeures pour les territoires et leurs habitants. Elle transforme aussi bien les formes que les paysages. Lyon est un bon exemple de la diversité des espaces urbains à l'intérieur d'une même aire urbaine. L'étalement urbain brouille en effet les frontières traditionnelles de la ville. L'apparition de l'adjectif « périurbain » souligne l'émergence d'un espace mélangeant ville et campagne. »
D'après Magali Reghezza-Zitt, « La France, une géographie en mouvement », La Documentation photographique, n° 8096, 2013.

Questions
1. Recopiez deux informations du texte montrant que la population habitant dans les villes augmente.
2. Citez une information du texte qui montre que l'étalement urbain concerne l'ensemble du territoire national.
Les deux premières questions paraissent simples, mais prenez garde… Pour la question 1, on vous demande de travailler uniquement sur la démographie, c'est-à-dire le nombre d'habitants des villes ou urbains. La deuxième question, elle, porte sur l'occupation spatiale des villes.
3. Indiquez une conséquence de l'étalement urbain.
4. Expliquez la phrase soulignée.
5. Réalisez un schéma et sa légende des différents types d'espaces qui composent une aire urbaine.
N'oubliez pas d'utiliser des crayons de couleur. Prenez soin de le légender et de donner un titre à votre croquis.

Corrigé

1. Deux éléments sont attendus parmi les suivants : « la généralisation du fait urbain », « Le seuil des 50 % de population urbaine […] a été franchi en France dès 1931 », « Le rythme de la croissance urbaine est ainsi plus soutenu qu'au cours des décennies précédentes », « Aujourd'hui, l'urbanisation du territoire français est essentiellement le produit de l'étalement urbain », « Cette généralisation du fait urbain ».
Ces informations démontrent que la population habitant dans les villes augmente. En fait, le phénomène de croissance urbaine s'accompagne à la fois d'une croissance spatiale des villes occupant plus d'espace et d'une augmentation en nombre et en part des urbains dans la population totale.
2. Un seul élément est attendu parmi les suivants : « Les villes occupent aujourd'hui près de 22 % du territoire métropolitain, soit 119 000 km2 sur un total de 550 000, contre 100 000 km2 en 1999, ce qui représente une progression de 19 % en dix ans », « La croissance urbaine se traduit par l'agrandissement d'agglomérations existantes ou par l'apparition de nouvelles villes isolées », « Aujourd'hui, l'urbanisation du territoire français est essentiellement le produit de l'étalement urbain, c'est-à-dire l'extension des surfaces urbanisées ».
Les villes, aires urbaines et agglomérations ont tendance à croître et à s'étendre sur les territoires ruraux.
3. L'étalement urbain a plusieurs conséquences :
  • l'extension des villes transforme des paysages : les aménagements, les axes de communication, les espaces urbanisés s'étendent de plus en plus loin du centre de celles-ci ;
  • l'étalement diversifie les espaces et paysages urbains ;
  • la croissance de la ville et de son agglomération donne naissance au « périurbain », un espace mélangeant ville et campagne ;
  • la pollution, les embouteillages, l'augmentation des déplacements pendulaires constituent aussi une conséquence de l'étalement urbain.Un seul élément est attendu.
4. Le terme périurbain est composé du préfixe péri- (signifiant « autour ») et du radical urbain (de la ville). Il est utilisé pour désigner l'espace ou le territoire servant de transition entre l'aire urbaine et les territoires ruraux. L'espace périurbain est dynamique : sa population est en augmentation, il se transforme grâce à la réalisation d'aménagements et est en connexion étroite avec la ville. Les habitants de cet espace périurbain sont très souvent dépendants… de l'aire urbaine, pour leurs loisirs et leur travail.
5. Du centre-ville au territoire rural : une aire urbaine
Sujet national, juin 2017 - illustration 1