Accorder le verbe avec son sujet

Le verbe s'accorde en nombre et en personne avec son sujet.
Jean dîne tous les soirs à huit heures.
Mes parents dînent au restaurant ce soir.
Attention à certains cas !
• Le sujet peut être séparé du verbe par un complément.
Paul et Julien habitent sur le même palier.
Nous les invitons souvent à la maison.
• Le sujet est parfois inversé.
De la cuisine s'échappe une épaisse fumée.
• Quand le sujet est un groupe (nominal, pronominal), le verbe s'accorde avec le noyau du groupe.
Des branches de houx ornent la table de la salle à manger.
L'un des invités se lève pour porter un toast.
• Quand le sujet est le pronom relatif qui, le verbe s'accorde avec l'antécédent du pronom.
C'est moi qui ai fait le dessert ! (qui a pour antécédent moi)
• Lorsqu'il s'agit du verbe être ou d'un verbe équivalent (verbe d'état), n'oublie pas d'accorder également l'attribut du sujet en genre et en nombre avec le sujet.
Mes parents semblent ravis de leur dîner au restaurant. (ravis est attribut du sujet mes parents et s'accorde donc au masculin, pluriel)
Faut-il accorder le verbe au singulier ou au pluriel ?
Jean et Lucie (suivre) des cours de boxe.
Cochez la bonne réponse.
singulier
pluriel
Les bons comptes (faire) les bons amis.
Cochez la bonne réponse.
singulier
pluriel
Le fils des voisins (chercher) du travail.
Cochez la bonne réponse.
singulier
pluriel
Je les (regarder) partir avec regret.
Cochez la bonne réponse.
singulier
pluriel
Dans la cour (résonner) les cris des enfants.
Cochez la bonne réponse.
singulier
pluriel
Quand le groupe sujet est un groupe nominal étendu (le fils des voisins), on accorde le verbe avec le nom noyau de ce GN (ici, le verbe s'accorde au singulier avec le fils).
Conjugue les verbes au présent.
Écrivez les réponses dans les zones colorées.
1. Les chalutiers quitt le port.
2. Jean les regard s'éloigner.
3. Au-delà s'étend des champs.
4. Quand arriv-elles ?
5. Tous acclam le vainqueur.
6. Tout le monde s'en moqu.
7. Tu ne pens qu'à toi.
8. Les pays en guerre entam des négociations.
9. Les courants qui entraîn la barque menac de la renverser.
• Attention :
  • le pronom qui précède le verbe (les) n'est pas sujet mais complément (2) ;
  • le sujet du verbe est parfois inversé 3. et 4.
• Pense également qu'après tu, on met toujours un s.
• Qu'est-ce qui menace de renverser la barque ? ce sont les courants (donc menacent).
• Le sujet de entraînent est qui, qui représente les courants.
Conjugue au présent les verbes entre parenthèses.
Écrivez les réponses dans les zones colorées.
« On (désigner) sous le nom de Baleines tous les genres de Cétacés. Les Cétacés (être) des mammifères marins de grande taille qui (vivre) dans les mers froides et (descendre) parfois vers les côtes des régions tempérées. Les Baleines (atteindre) de trente à trente-cinq mètres de long et (peser) jusqu'à 150 000 kilogrammes.  »
A. Hellé

Vivre et descendre ont pour sujet le pronom relatif qui, qui représente le pluriel des mammifères.
Atteindre et peser ont le même sujet : les baleines.
Complète les verbes avec la terminaison qui convient.
Faites glisser les étiquettes dans les zones prévues à cet effet.
ent
e
1. Les céréales constitu
imcAnswer11|imcAnswer12?
la base de l'alimentation animale et humaine.
2. Celles qui sont cultivées en Europe regroup
imcAnswer11|imcAnswer12?
les plantes suivantes : l'avoine, le blé, le maïs, l'orge, le riz, le sarrasin et le seigle.
3. La tige des céréales coupées donn
imcAnswer13|imcAnswer14|imcAnswer15?
la paille.
4. Le blé dur, qui pouss
imcAnswer13|imcAnswer14|imcAnswer15?
dans les terres argileuses, support
imcAnswer13|imcAnswer14|imcAnswer15?
mieux la chaleur que le blé tendre.
• Attention, le sujet n'est pas toujours placé à côté du verbe !
• Quand le sujet est un groupe nominal étendu, il faut chercher le nom chef de groupe pour bien faire l'accord.
Coche la bonne réponse.
1. Un verbe qui a pour sujet le pronom relatif qui :
Cochez la bonne réponse.
se met toujours à la 3e personne du singulier.
se met toujours à la 3e personne du pluriel.
s'accorde avec l'antécédent du pronom qui.
2. Un verbe dont le sujet est Peu d'élèves doit être conjugué :
Cochez la bonne réponse.
à la 2e personne du pluriel.
à la 3e personne du pluriel.
à la 3e personne du singulier.
1. On écrira, par exemple : Toi qui aimes le football, tu vas être heureux.
2. On écrira, par exemple : Peu d'élèves ont réussi le contrôle de mathématiques. Même s'il y a peu d'élèves, il y en a plusieurs.
Complète les verbes avec la bonne terminaison : -e, -es, -ent, -t.
Écrivez les réponses dans les zones colorées.
1. Quel cadeau vous ferai plaisir ?
2. Est-ce toi qui jou si bien de la clarinette ?
3. La plupart des Français appréci la bonne cuisine.
4. Ce qui les contrari, c'est de rester à attendre sans rien faire.
5. De la cuisine s'échapp des fumets délicieux.
6. Une pile de livres et de dossiers encombr son bureau.
2. Joues s'accorde avec le pronom relatif qui, dont l'antécédent est toi.
6. Encombre s'accorde avec le nom noyau du GN : pile.
Coche la bonne réponse.
1. Il y a une faute d'accord dans la phrase : Toi et moi reviendront demain.
Cochez la bonne réponse.
vrai
faux
2. Si le sujet est le pronom indéfini combien, le verbe se met :
Cochez la bonne réponse.
au singulier
au pluriel
3. Lorsque deux sujets sont coordonnés par ou ou par ni, le verbe est au pluriel ou au singulier selon le sens.
Cochez la bonne réponse.
vrai
faux
1. Il faut écrire : Toi et moi reviendrons demain.
Un verbe qui a pour sujet un groupe incluant le pronom moi se met toujours à la 1re personne du pluriel.
2. Ex : Combien ont obtenu ce qu'ils voulaient ?
3. Ex : Jean ou Pierre viendront demain. Jean ou Pierre épousera Cécile.