Analyser un texte narratif

• Un texte narratif raconte une suite d'événements réels ou imaginaires qui s'enchaînent les uns aux autres pour mener d'un début à une fin.
• Lorsque le narrateur, c'est-à-dire celui qui rapporte les faits, est l'un des personnages de l'histoire, le texte narratif est à la 1re personne :
« Lorsque j'eus dix ans, ma famille abandonna la campagne pour la ville. Là, je débutais comme crieur de journaux… » (J. LONDON)
Lorsque le narrateur n'est pas un personnage de l'histoire, le texte narratif est à la 3e personne :
« Rapidement, l'un après l'autre, parurent deux, trois, puis quatre Martiens, bien loin par delà les arbres bas, à travers les prés […]. Ils se dirigeaient avec d'énormes enjambées vers la rivière… » (H. G. WELLS)
• Le texte narratif peut être au présent, mais le plus souvent il est au passé : les faits de premier plan sont rapportés au passé composé ou au passé simple ; les faits de second plan, à l'imparfait.
Les faits ne sont pas toujours racontés dans l'ordre où ils se déroulent. Il peut y avoir des retours en arrière ou des anticipations.
Dans un récit au passé, les retours en arrière sont souvent au plus-que-parfait et les anticipations au futur du passé.
• Le texte narratif comporte généralement des connecteurs temporels qui marquent les différentes étapes du récit : ce matin-là, puis, alors, plus tard…
Coche le ou les texte(s) narratif(s).
Cochez la (ou les) bonne(s) réponse(s).
1. J'ai quatre ans. Je marche d'un pas décidé, les cheveux sur l'épaule, derrière mon oncle Jules, qui a son fusil à la bretelle. Quelquefois je suis enfermé entre les rangs de vigne tracés au cordeau […]. Déjà l'été. (J. ROY)
2. La loi oblige à tenir son chien en laisse dans la rue, mais les Français ne s'en doutent même pas. Résultat : régulièrement les chiens attaquent des gens.
3. Alors il s'avança à sa rencontre ; mais avant qu'ils ne se fussent joints, le bâtiment commença à virer de bord. (A. DUMAS)
Seuls les énoncés 1. et 3. racontent une histoire dont la chronologie est mise en évidence par des connecteurs temporels (quelquefois, déjà, alors, avant qu').
Coche le ou les texte(s) narratif(s) où le narrateur est aussi un personnage.
Cochez la (ou les) bonne(s) réponse(s).
1. Je mange, bois, furète un bon moment. Puis je reprends l'escalier pour repartir. La baraque jaune est toujours là, ainsi que la serveuse […] mais de voiture point. Disparue, envolée, ma belle automobile ! (M. TOURNIER)
2. L'inspecteur s'était, à son tour, penché sur la victime. En homme sûr de son affaire, il fit deux gestes simultanés. (S. A. STEEMAN)
3. Une brume monta au-dessus des arbres. Puis soudain nous vîmes un énorme flot de fumée qui envahit rapidement le ciel ; au même moment, le sol trembla sous nos pieds. (H. G. WELLS)
Quand le narrateur est aussi un personnage de l'histoire qu'il raconte, le texte est rédigé à la première personne.
C'est le cas, ici, des 1 et 3.
Les affirmations suivantes sont-elles vraies ou fausses ?
Coche la bonne réponse.
1. Un texte narratif est toujours rédigé à la 3e personne.
Cochez la bonne réponse.
vrai
faux
2. Dans un récit au passé, l'emploi du plus-que-parfait permet de repérer un retour en arrière.
Cochez la bonne réponse.
vrai
faux
3. Un texte narratif comporte de nombreux connecteurs temporels.
Cochez la bonne réponse.
vrai
faux
4. Un texte narratif rapporte toujours des faits réels.
Cochez la bonne réponse.
vrai
faux
1. Quand le narrateur est aussi un personnage de l'action, le récit peut se faire à la 1re personne.
4. Ces connecteurs temporels sont le plus des compléments circonstanciels (adverbes, GN ou subordonnées).
5. De nombreux textes narratifs sont purement imaginaires : ce sont des récits de fiction.
Lis le texte ci-dessous puis coche les bonnes réponses.
La Grive
« Élizabeth tourna le commutateur. Une lumière vive l'éblouit. Elle allait s'avancer vers l'armoire quand son cœur se crispa et ses jambes fléchirent. Sur le mur, une énorme araignée noire s'étalait comme une tache d'encre aux prolongements filiformes. »
Henri Troyat

1. Ce texte relève globalement :
Cochez la bonne réponse.
du type narratif
du type descriptif
2. Il inclut un passage :
Cochez la bonne réponse.
explicatif
descriptif
3. Les faits de premier plan sont rapportés :
Cochez la bonne réponse.
au passé simple
à l'imparfait
Le passage descriptif est : Sur le mur, une énorme araignée noire s'étalait comme une tache d'encre aux prolongements filiformes.