Reconnaître une subordonnée de but

Les propositions subordonnées conjonctives peuvent occuper la fonction de complément circonstanciel de temps, de manière, de cause, de conséquence. Étudions ici les propositions subordonnées conjonctives complément circonstanciel de but.
• La proposition subordonnée conjonctive circonstancielle de but est introduite par pour que, afin que, de peur que.
Ex. : Il s'adresse à un ami pour qu'il l'aide à trouver du travail.
Il lui rappelle sa promesse de peur qu'il ne l'oublie.
• Elle est toujours au subjonctif puisqu'elle exprime non pas un fait certain mais une intention. Il faut donc faire attention à la concordance des temps.
Ex. : Il lui rappela sa promesse de peur qu'il ne l'oubliât.
Le verbe de la principale étant au passé, on emploie le subjonctif imparfait dans la langue soutenue.
• Attention à ne pas confondre le but et la conséquence :
de sorte que, de façon que, de manière que peuvent introduire une subordonnée de conséquence (à l'indicatif) ou de but (au subjonctif) ;
Ex. : Le chasse-neige dégage les routes de façon qu'on puisse les emprunter sans danger. (but)
une subordonnée introduite par pour que mais annoncée par l'adverbe assez ou trop exprime la conséquence.
Ex. : Le temps est trop mauvais pour que nous sortions nous promener. (conséquence)
Sélectionne dans chaque phrase les conjonctions de subordination (ou locutions conjonctives) qui introduisent les subordonnées circonstancielles de but.
Sélectionnez la (ou les) bonne(s) réponse(s) dans le texte.
en violet

1. Ils sont venus jusqu'ici pour que tu viennes avec eux au cinéma.
2. Vous fermerez bien la maison à clé, afin que personne ne puisse rentrer après votre départ.
3. Il est parti tôt de peur qu'on ne l'oblige à ranger le grenier avec nous.
Utilise les différentes propositions subordonnées CC de but proposées pour compléter les phrases suivantes.
Faites glisser les étiquettes dans les zones prévues à cet effet.
pour que sa famille se rende compte de ses capacités
Afin que chacun puisse voyager en toute tranquillité
de peur qu'il ne se prenne la mouche
1.  Vu nos relations tendues en ce moment, je lui ai répondu par courrier
imcAnswer1?
.
2.  
imcAnswer2?
, vous êtes prié d'éteindre vos appareils électroniques.
3.  Il a travaillé dur cette année
imcAnswer3?
.
Dans les phrases suivantes, les propositions subordonnées sont-elles CC de but ou CC de conséquence ?
1.  Le jardinier a taillé les arbres afin qu'au printemps le jardin ne soit pas envahi par la végétation.
Cochez la bonne réponse.
CC de but
CC de conséquence
2.  Je lui ai apporté mon soutien pour qu'il traverse cette période difficile accompagné par un ami.
Cochez la bonne réponse.
CC de but
CC de conséquence
3.  Il neige vraiment trop dru pour que le ramassage scolaire puisse se faire. Il n'y aura pas école aujourd'hui.
Cochez la bonne réponse.
CC de but
CC de conséquence
Dans la phrase 3, pour que est précédé de l'adverbe d'intensité trop devant l'adjectif dru. Il s'agit donc de la conséquence et non du but.