La Société des Nations, créée en 1919 après la Première Guerre mondiale pour préserver une paix chèrement acquise, a manifestement failli à sa mission. Dans le monde de 1945, les Alliés vainqueurs de l'Axe remettent sur le métier l'ouvrage.
I. La création de l'Organisation des Nations Unies
• La création de l'Organisation des Nations Unies (ONU) est évoquée dès 1941 dans la Charte de l'Atlantique, confirmée le 1er  janvier 1942 dans la Déclaration des Nations Unies, 26 pays unis dans la lutte contre le nazisme. À la conférence de Téhéran, en 1943, les Alliés s'engagent à créer cette organisation chargée de résoudre pacifiquement les conflits entre États. La conférence de Dumbarton Oaks, en 1944, élabore un projet de charte que la conférence de Yalta finalise en 1945, donnant notamment naissance au Conseil de sécurité et au célèbre droit de veto des grandes puissances.
L'ONU est créée à la conférence de San Francisco, le 25 juin 1945, par les 50 nations en guerre contre l'Axe, qui en sont donc les membres fondateurs (51 avec la Pologne). Elle commence à fonctionner le 24 octobre 1945, qui devient la journée des Nations Unies. Son siège est fixé à New York, à partir de 1946, marquant ainsi l'engagement des États-Unis dans la nouvelle organisation, contrairement à ce qui s'était passé avec la SDN.
• L'ONU est donc née de la Seconde Guerre mondiale. Les fondateurs en sont les vainqueurs, mais les vaincus sont admis progressivement (Italie en 1955, Japon en 1956, Allemagne en 1973).
II. Objectifs et structure de l'ONU
• Les quatre buts essentiels de l'ONU sont :
  • maintenir la paix dans le monde ;
  • développer des relations amicales entre les nations ;
  • aider les nations à travailler ensemble pour aider les pauvres à améliorer leur sort, pour vaincre la faim, la maladie, l'analphabétisme et pour encourager chacun à respecter les droits et les libertés d'autrui ;
  • coordonner l'action des nations pour les aider à atteindre ces objectifs.
L'Assemblée générale est le principal organe délibérant de l'ONU, elle comprend tous les membres (51 en 1945, 193 aujourd'hui). Le Secrétariat s'occupe des tâches quotidiennes : à sa tête, un secrétaire général est le véritable représentant de l'ONU dans le monde. D'autres organismes complètent l'organigramme : le Conseil de sécurité ; la Cour internationale de justice, dont le siège est à La Haye (Pays-Bas) ; le Conseil de tutelle ; le Conseil économique et social.
• Le Conseil de sécurité a la responsabilité principale du maintien de la paix et la sécurité internationales : il s'agit de l'organe exécutif de l'ONU. Il dispose de pouvoirs spécifiques tels que l'établissement de sanctions internationales et l'intervention militaire. Il rassemble cinq membres permanents (États-Unis, URSS, puis Russie à partir de 1992, Chine, Taïwan jusqu'en 1971, puis Chine populaire, France, Royaume-Uni), dotés du droit de veto, et six membres non permanents (dix depuis 1963).
• Enfin, des institutions spécialisées sont créées au fil du temps, chargées d'actions spécifiques d'envergure internationale : ONUAA, ou FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, ou Food and Agriculture Organization) ; FMI (Fonds monétaire international) ; Banque mondiale ; OMS (Organisation mondiale de la santé) ; UNESCO, pour l'éducation, la science et la culture ; UNICEF, pour l'enfance ; HCR, pour les réfugiés ; OMT, pour le tourisme, etc.
III. L'ONU : espoir et désillusions
• La création de l'ONU représente un immense espoir de paix universelle après les horreurs de la Seconde Guerre mondiale.
• Pourtant, la guerre froide en paralyse rapidement le fonctionnement. L'URSS pratique, jusqu'en 1951, la « politique de la chaise vide » pour dénoncer la non-reconnaissance de la Chine communiste. Mais cette absence permet l'adoption des résolutions 83 et 84 du Conseil de sécurité, condamnant l'agression nord-coréenne et autorisant le recours à la force sous l'égide des États-Unis. Depuis cette date, l'URSS (puis la Russie) a toujours siégé. Les deux superpuissances rivales bloquent alors le fonctionnement du Conseil de sécurité en utilisant leur droit de veto à outrance : 242 veto en 45 ans !
• Avec la décolonisation, le nombre de membres augmente et l'ONU devient une tribune d'expression anticolonialiste, fréquemment anti-occidentale, pour les États nouvellement indépendants, le tiers-monde, contribuant ainsi à l'affaiblissement de l'institution.
Exercice n°1
Rendez à chaque organe de l'ONU sa fonction.
Faites glisser les étiquettes dans les zones prévues à cet effet.
organe exécutif rassemblant aujourd'hui 15 membres, dont 5 permanents
organe délibérant rassemblant tous les pays membres
représentant de l'ONU dans le monde
organisation consacrée à l'alimentation, à l'agriculture et à la lutte contre la faim
organisme chargé de l'aide aux réfugiés
imcAnswer1?
Assemblée générale
imcAnswer2?
Conseil de sécurité
imcAnswer3?
Secrétaire général
imcAnswer4?
FAO
imcAnswer5?
HCR
L'Assemblée générale est l'organe le plus vaste, puisqu'il rassemble pour délibération l'intégralité des membres de l'ONU et le secrétaire général représente l'ONU dans le monde. Mais l'organe qui détient les pouvoirs exécutifs est le Conseil de sécurité, dont les cinq membres permanents ont un droit de veto sur les résolutions, dont celles concernant la politique mondiale. Des institutions spécialisées – tels la FAO ou le HCR – sont chargées de l'action de l'ONU dans leur domaine particulier.
Exercice n°2
Quand est née l'ONU ?
Cochez la bonne réponse.
en 1918
en 1919
en 1945
en 1968
L'ONU est née en 1945, à l'issue de la Seconde Guerre mondiale, ce qui explique le rôle prédominant qui y est joué par les vainqueurs de cette guerre.
Exercice n°3
Quels sont les buts premiers de l'ONU ?
Cochez la (ou les) bonne(s) réponse(s).
maintenir la paix dans le monde
lutter contre le réchauffement climatique
développer des relations amicales entre les nations
assurer la domination de l'Occident sur le monde
L'objectif premier de l'ONU est d'assurer un monde sans guerre. Pour ce faire, elle tente de développer des relations amicales entre les nations, avec des résultats mitigés mais réels. Bien que créée en 1945, l'ONU n'a rien à voir dans la défense de l'Occident. Au contraire, dans les années 1960 et suivantes, elle a souvent été une tribune du tiers-monde contre l'Occident. Enfin, bien que l'ONU participe à la lutte contre le réchauffement climatique, il ne s'agit pas de l'un de ses buts premiers.