Assistance scolaire personnalisée

un partenariat rue des écoles Maif
Mardi 21 novembre 2017. Bonjour S'inscrire gratuitement Se connecter
icone FicheFiche
Icône de rechercheRechercher

Méthodologie pour l'épreuve d'histoire-géographie - enseignement moral et civique

Description de l'épreuve
Les épreuves finales du brevet se composent de deux épreuves écrites et une épreuve orale.
L'oral consiste à soutenir un projet devant un jury durant un exposé de 5 minutes et une discussion autour de ce même projet pendant environ 10 minutes.
À l'écrit, la première épreuve dure trois heures et porte sur les mathématiques, la physique-chimie, les sciences de la vie et de la Terre et la technologie. La seconde épreuve écrite concerne le français, l'histoire, la géographie et l'enseignement moral et civique. Elle compte deux parties.
L'épreuve d'histoire, de géographie et d'enseignement moral et civique constitue la première partie de la seconde épreuve écrite. Elle se déroule la deuxième journée des épreuves écrites le matin de 9 à 11 heures et porte sur l'analyse et la compréhension de textes, de documents. Elle permet d'évaluer votre maîtrise de différents langages (textes argumentés, croquis, cartes, schéma…).
À l'issue de cette épreuve, vous aurez droit à une pause de 15 minutes.
De 11 h 15 à 12 h 15, un questionnaire portant sur le français vous sera distribué. Il est possible qu'un thème étudié en histoire, géographie, enseignement moral et civique soit abordé durant cette partie de l'épreuve de français.
Ce thème pourra aussi être prolongé lors de la dernière partie de français (dictée, réécriture et travail d'écriture) de 14 à 16 heures.
Les thèmes définis par l'Éducation nationale : le programme
Histoire
L'Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945)
  • Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale
  • Démocraties fragilisées et expériences totalitaires dans l'Europe de l'entre-deux-guerres
  • La Seconde Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement
  • La France défaite et occupée. Régime de Vichy, collaboration, Résistance
Le monde depuis 1945
  • Indépendances et construction de nouveaux États
  • Un monde bipolaire au temps de la guerre froide
  • Affirmation et mise en œuvre du projet européen
  • Enjeux et conflits dans le monde après 1989
Françaises et Français dans une République repensée
  • 1944-1947 : refonder la République, redéfinir la démocratie
  • La Ve  République, de la République gaullienne à l'alternance et à la cohabitation
  • Femmes et hommes dans la société des années 1950 aux années 1980 : nouveaux enjeux sociaux et culturels, réponses politiques
Géographie
Dynamiques territoriales de la France contemporaine
  • Les aires urbaines, une nouvelle géographie d'une France mondialisée
  • Les espaces productifs et leurs évolutions
  • Les espaces de faible densité (espaces ruraux, montagnes, secteurs touristiques peu urbanisés) et leurs atouts
Pourquoi et comment aménager le territoire ?
  • Aménager pour répondre aux inégalités croissantes entre territoires français, à toutes les échelles
  • Les territoires ultramarins français : une problématique spécifique
La France et l'Union européenne
  • L'Union européenne, un nouveau territoire de référence et d'appartenance
  • La France et l'Europe dans le monde
Enseignement moral et civique (programme du cycle 4)
La sensibilité : soi et les autres
  • Connaissance et reconnaissance de sentiments.
  • Connaissance et structuration du vocabulaire des sentiments moraux.
  • Connaissance de soi et respect de l'autre, en lien avec l'éducation affective et sexuelle.
  • L'identité personnelle ; l'identité légale.
  • La question des addictions.
  • Expressions littéraires et artistiques et connaissance historique de l'aspiration à la liberté.
  • La francophonie.
  • Sentiment d'appartenance au destin commun de l'humanité.
  • Citoyenneté française et citoyenneté européenne : principes, valeurs, symboles.
Le droit et la règle : des principes pour vivre avec les autres
  • Le rôle de la justice : principes et fonctionnement.
  • Le règlement de l'établissement et les textes qui organisent la vie éducative.
  • La loi et la démocratie représentative. Leur lien avec la Constitution et les traités internationaux.
  • Les différentes Déclarations des droits de l'homme.
  • Le statut juridique de l'enfant.
Le jugement : penser par soi-même et avec les autres
  • Les différentes dimensions de l'égalité.
  • Les différentes formes de discrimination (raciales, antisémites, religieuses, xénophobes, sexistes, homophobes…).
  • Les principes de la laïcité.
  • Les principes d'un État démocratique et leurs traductions dans les régimes politiques démocratiques (ex. : les institutions de la Ve  République).
  • Les libertés fondamentales (libertés de conscience, d'expression, d'association, de presse) et les droits fondamentaux de la personne.
  • Problèmes de la paix et de la guerre dans le monde et causes des conflits.
L'engagement : agir individuellement et collectivement
  • Les responsabilités individuelles et collectives face aux risques majeurs.
  • La sécurité des personnes et des biens : organisations et problèmes.
  • L'exercice de la citoyenneté dans une démocratie (conquête progressive, droits et devoirs des citoyens, rôle du vote, évolution des droits des femmes dans l'histoire et dans le monde…).
  • L'engagement politique, syndical, associatif, humanitaire : ses motivations, ses modalités, ses problèmes.
  • Le rôle de l'opinion dans le débat démocratique.
  • L'engagement solidaire et coopératif de la France : les coopérations internationales et l'aide au développement.
  • La journée « défense et citoyenneté ».
  • Les citoyens et la Défense nationale, les menaces sur la liberté des peuples et la démocratie, les engagements européens et internationaux de la France.
Structure de l'épreuve
L'épreuve d'histoire, de géographie et d'enseignement moral et civique comporte plusieurs types d'exercices permettant d'évaluer les connaissances et les compétences acquises dans les trois disciplines.
Elle est notée sur 50 points se répartissant de la façon suivante :
• Histoire-géographie : 40 points
• Enseignement moral et civique : 10 points
En histoire-géographie, vous serez évalué sur les compétences suivantes :
• Analyser et comprendre des documents. Un ou plusieurs documents en histoire ou en géographie portant sur un thème au programme vous est (sont) soumis à l'étude. Un questionnement accompagne ce corpus. Les questions portent sur la lecture des documents, les connaissances apportées pour les éclairer et les critiquer. Cet exercice est noté sur 20 points.
• Maîtriser différents langages pour raisonner et se repérer. Cette partie comporte plusieurs exercices. Le but est de mesurer vos connaissances et votre maîtrise des différents langages utilisés en histoire – géographie : développement construit (récit, synthèse, description…), cartographie, schéma… Elle repose uniquement sur vos connaissances et compétences. Ces exercices sont notés sur 20 points.
En enseignement moral et civique, il vous faut mobiliser vos connaissances, pratiques et compétences autour d'une situation particulière. Une étude de cas vous est soumise, accompagnée d'un questionnement et/ou d'un ou deux documents. Vous devez apporter une réponse au problème posé.
Pour réussir l'examen
L'épreuve se déroule sur deux heures. Il est donc nécessaire d'organiser son temps. Les deux heures ne vous serviront pas à répondre aux questions du sujet uniquement. Ainsi, vous devez réserver :
  • environ 10 minutes à la découverte et à la lecture du sujet en prenant le temps de vous arrêter sur chaque document et exercice ;
  • environ 15 minutes pour la relecture finale et les éventuelles corrections à apporter.
Tous les exercices ne demandent pas la même mobilisation ni la même réflexion.
• Rédiger un développement construit : il s'agit de l'exercice demandant sans doute le plus de temps et de préparation. Sans aucun document, vous devez rédiger un texte structuré, organisé en paragraphes sur un sujet en histoire ou en géographie. Pour cet exercice, il est nécessaire de passer par le brouillon afin de dégager d'abord les mots importants du sujet. La plupart du temps, le plan de votre réponse est suggéré dans la consigne. Le brouillon vous permet de rassembler vos idées avant de passer à la rédaction.
• Utiliser différents langages : en dehors du développement construit, on peut vous demander de réaliser un croquis, de compléter une carte, un tableau… Cet exercice demande aussi un peu de réflexion afin d'éviter, notamment, les ratures. Le candidat doit donc se munir de crayons de couleur afin de réaliser de façon correcte ces travaux.
• Analyser et comprendre des documents. Il faut prendre le temps de lire le ou les documents afin de déterminer quels chapitres et connaissances sont nécessaires pour traiter les questions. Généralement, les premières questions portent sur la présentation du document ou la lecture du document. Les dernières questions vous demandent de comparer les documents, d'apporter des connaissances afin de critiquer ou d'éclairer le document.
• En enseignement moral et civique, le candidat doit faire appel à sa réflexion avant tout. Il faut réfléchir au problème posé. Quelles solutions pouvez-vous apporter, qui permettront de le résoudre ? Votre travail doit se baser sur les principes et valeurs de la République étudiés, mais aussi sur le respect des autres et les règles nécessaires à la vie en société.
Dans tous les cas, veillez à soigner votre écriture, votre orthographe et la rédaction de vos réponses.
© rue des écoles. Tous droits réservés.
Partager
Share
Partager sur Tweeter