Carte des réserves mondiales d'énergies fossiles

© CEA
Carte des réserves mondiales d'énergies fossiles - illustration 1
Concernant le pétrole, les réserves sont estimées à près de 140 milliards de tonnes. Ces données, relatives aux réserves prouvées, représentent la quantité d'hydrocarbures que l'on estime pouvoir récupérer avec une certitude raisonnable dans les conditions économiques et technologiques existantes. Cette estimation est donc continuellement ré-évaluée en fonction des nouvelles découvertes et de l'amélioration des techniques d'extraction.
De 1970 à 2000, les réserves mondiales de gaz ont été multipliées par 4 pour atteindre 158 000 milliards de m3 au 1er janvier 2001. Actuellement, les réserves totales prouvées de gaz naturel dans le monde sont situées pour 34 % au Moyen-Orient et pour 36 % en Europe Orientale et en Russie (chiffres 1999).
Le charbon, quant à lui, est le combustible fossile qui a les réserves les plus importantes. On estime qu'elles sont de l'ordre de 509,5 milliards de tonnes. Ces réserves concernent le charbon qualifié d'anthracite et le bitumeux. La majeure partie de ces réserves est localisée aux États-Unis (21,9 %), en Inde (14,3 %), en Chine, (12,2 %) et en Australie (9,3 %).
© 2000-2021, rue des écoles