Composition : la modification des équilibres politiques et économiques mondiaux 1973-1991

Énoncé

Sujet : les États-Unis dans le monde de 1973 à 1991.

Corrigé

Analyse du sujet
Le sujet demande à analyser la place des États-Unis dans le monde. Il s'agit d'une réflexion sur la notion de puissance. Les aspects géopolitiques, économiques, militaires et diplomatiques, ainsi que l'influence culturelle doivent être évoqués, mobilisant ainsi notions de hard power et de soft power. Les bornes chronologiques invitent à une réflexion paradoxale : malgré la crise économique de 1973, les États-Unis sont, en 1991, une hyperpuissance débarrassée de la concurrence soviétique par l'effondrement de l'URSS.
Problématique
Comment la puissance des États-Unis se traduit-elle dans le monde de 1973 à 1991 ? À quels obstacles se heurte-t-elle et pour quel bilan ?
Proposition de plan
I. Une puissance remise en cause (1973-1981)
A. 
Une puissance affaiblie.
• Les chocs pétroliers et les effets du choc Nixon.
• Une parité dans la course aux armements stratégiques avec l'URSS.
B. 
Une puissance délégitimée.
• Démission de Nixon à la suite du scandale du Watergate.
• Effets de la guerre du Vietnam.
• Condamnation du soutien aux dictatures.
C. 
Une puissance contestée.
• « Guerre fraîche » et avancées communistes en Asie du Sud-est et en Afrique.
• La contestation par l'Iran et la naissance de l'Islamisme antiaméricain.
II. « America is Back » (1981-1991)
A. 
Reagan et la réaffirmation du modèle américain.
• Contre l'« Empire du mal » : le retour à une rhétorique anticommuniste.
• Le choix de la défense du « Monde libre ».
B. 
La politique du Big stick.
• Crise des Euromissiles.
• Intervention à la Grenade.
C. 
La fin de la guerre froide.
• La course aux armements pour achever l'URSS (IDS).
• La reprise des négociations en position de force.
III. 1991 : une Pax americana ?
A. 
La fin de l'URSS : la fin des concurrences ?
• Fin de l'URSS.
• L'OTAN : seule alliance encore présente en Europe.
• Triomphe du modèle économique néo-libéral.
B. 
La guerre du Golfe comme manifestation d'une hyperpuissance.
• Les difficultés demeurent pour les États-Unis au Moyen-Orient.
• Manifestation de la puissance militaires des États-Unis.
C. 
Les États-Unis, l'ONU et les États du monde.
• Pendant la guerre du Golfe : choix d'une intervention sous mandat de l'ONU.
• De nouvelles formes d'oppositions : la menace des mouvements terroristes.
Conclusion
Les États-Unis ont su mobiliser les modalités de leur présence dans le monde pour renouveler les voies de leur puissance. Malgré l'émergence de nouvelles menaces et de nouvelles contestations, le pays est la seule hyperpuissance en 1991, mais dans un monde qui reste instable et où de nouvelles concurrences s'affirment.