Les lieux de l'histoire des Hébreux

Dans la Bible, Dieu promet un pays à Abraham. Longtemps nomades, les Hébreux ont cependant traversé bien des régions avant d'arriver en Canaan, cette « Terre promise ».
Quels sont les lieux quiont marqué l'histoire des Hébreux ?
I. À travers le Croissant fertile
Lorsque l'on suit sur une carte les lieux auxquels la Bible fait référence, on constate que les Hébreux ont parcouru un vaste territoire : plus de deux mille kilomètres du Golfe Persique à la vallée du Nil en suivant les rives de l'Euphrate. Ils sont cependant toujours restés à l'intérieur ou à proximité des terres cultivables du Croissant fertile.
1. Vers l'Égypte
•  Lorsque la Bible présente Abraham, l'ancêtre des Hébreux, il se trouve aux alentours de la cité d'Ur (ou Our), sur les rives de l'Euphrate, en Basse-Mésopotamie. Cette région a été mise en valeur par le peuple sumérien qui a créé des canaux pour y permettre l'agriculture. Dans ce pays d'histoire très ancienne est née l'écriture
•  Abraham n'est pas un agriculteur mais il a besoin de terres fertiles pour son bétail. À la recherche de pâturages, il suit l'Euphrate vers le nord-ouest, jusqu'à la cité d'Harran, puis se dirige vers le sud jusqu'en Égypte. Là, les agriculteurs profitent des crues du Nil et de son limon. L'Égypte est aussi le pays d'enfance de Moïse, avant son départ pour Canaan.
2. En Canaan
•  Le pays de Canaan paraît petit au regard de l'Égypte ou de la Mésopotamie : cent vingt kilomètres d'est en ouest et trois cents kilomètres du nord au sud. Le fleuve principal, le Jourdain, est moins important que le Tigre, l'Euphrate ou le Nil. À la fois montagneux et proche de la mer, ce pays est cependant suffisamment arrosé par les pluies pour être fertile.
II. Les lieux saints de l'histoire des Hébreux
1. Hébron, ville d'Abraham
•  Certaines villes sont plus particulièrement marquées par la Bible. À Hébron, Abraham reçoit de Dieu la nouvelle qu'il aura un fils. Il est également enterré dans cette ville, avec son épouse Sarah.
2. Jérusalem
•  Le roi David installe d'abord sa première capitale à Hébron. Rapidement, cependant, il choisit Jérusalem, plus proche du nord du royaume. La ville se situe sur une colline, entre deux rivières. Un puits de douze mètres permet d'atteindre les eaux de l'une des rivières (il sera remplacé par un tunnel pour conduire l'eau dans la ville). La pente de la colline est découpée en plusieurs terrasses sur lesquelles sont bâties les maisons. Au sommet se trouvent le palais du roi et le Temple.
3. Le Temple de Jérusalem
•  Le Temple a été édifié sur ordre de Salomon pour accueillir l'arche qui symbolise l'alliance des Hébreux avec Dieu. Les archéologues n'ont pu trouver de traces instructives de ce premier temple : ce que l'on en sait vient de la Bible. C'est un long bâtiment de trente mètres de long sur dix de large, comprenant un vestibule à l'entrée, puis une longue salle et au fond une pièce plus petite appelée Saint des Saints. Cette dernière renferme l'arche qui est entourée de deux statues d'animaux ailés, les chérubins (qui ressemblent aux sphinx égyptiens). Cette arche a été volée au temps du royaume de Juda.
•  L'intérieur du Temple est remarquable par la décoration de panneaux de bois de cèdre sculptés et plaqués d'or. Seul le grand prêtre pénètre dans le Saint des Saints, lors des fêtes importantes uniquement. La grande salle est, quant à elle, réservée au roi et à sa cour. Le reste des Hébreux se réunit sur la grande place, devant le Temple. Ils assistent au sacrifice des animaux que l'on brûle en l'honneur du Dieu, lors des holocaustes. Sur la place se trouve une colonne, de laquelle le roi préside aux cérémonies publiques.
4. Le mur des Lamentations
•  Le Temple a été détruit lors de la prise de Jérusalem par le roi de Babylone puis reconstruit au retour de l'exil. Au Ier siècle av. J.-C., le roi de Judée, Hérode, décide de le reconstruire encore une fois pour accueillir les Juifs lors des grandes fêtes. Le nouveau Temple est beaucoup plus grand, mesurant sans doute quatre-vingt-cinq mètres sur quarante cinq ! Il est blanchi à la chaux et impressionne les visiteurs. Mais après la révolte des Juifs contre Rome, il est détruit. Il n'en reste aujourd'hui qu'un mur, le mur des Lamentations. C'est devenu un lieu de prière très important pour les Juifs, où ils se souviennent à la fois des splendeurs et des malheurs de leur histoire.
Que symbolise l'arche qui se trouve dans le Temple de Jérusalem ?
Cochez la bonne réponse.
l'exode
l'alliance des Hébreux avec Dieu
le roi Salomon
Comment s'appelle le lieu de prière très important pour les Juifs, où ils se souviennent à la fois des splendeurs et des malheurs de leur histoire ?
Cochez la bonne réponse.
le mur des Lamentations
le Temple de Jérusalem
le palais du roi