Reconnaître une subordonnée relative

• Une proposition subordonnée relative est introduite par un pronom relatif simple : qui, que, quoi, dont, où, ou composé : lequel, auquel, duquel
Le chat [que l'on m'a donné] est un bon chasseur de souris.
• Elle complète un nom ou un pronom appelé antécédent et dont elle est une expansion.
Autrement dit, elle joue le même rôle qu'un adjectif qualificatif épithète.
Ma voisine a plusieurs chats [qui ne cessent de se battre entre eux].
La subordonnée relative qui ne cessent de se battre entre eux est une expansion du nom chats, sa fonction est complément de l'antécédent chats.
• La subordonnée relative joue un rôle important dans les textes descriptifs où elle permet de préciser les caractéristiques d'un être ou d'une chose.
La proposition mise en valeur est-elle une subordonnée relative ?
1. Regarde l'oiseau qui s'envole.
Cochez la bonne réponse.
oui
non
2. Il faut qu'il se repose.
Cochez la bonne réponse.
oui
non
3. Nous nous sommes arrêtés dans une clairière où nous avons pique-niqué.
Cochez la bonne réponse.
oui
non
4. Avez-vous constaté que les jours raccourcissent ?
Cochez la bonne réponse.
oui
non
5. Le message que tu as laissé était inaudible.
Cochez la bonne réponse.
oui
non
Dans les phrases 2. et 4., les subordonnées ne complètent pas un nom, mais un verbe. Ce ne sont donc pas des subordonnées relatives.
Réponds aux questions suivantes.
1. Une subordonnée relative :
Cochez la (ou les) bonne(s) réponse(s).
est introduite par un pronom relatif.
complète un verbe.
complète un nom ou un pronom.
2. Dans la phrase Elle a retrouvé ses gants sur le comptoir de la banque où elle les avait laissés, on relève une subordonnée relative :
Cochez la (ou les) bonne(s) réponse(s).
introduite par le pronom relatif .
complément de l'antécédent comptoir.
complément du verbe a retrouvé.
Une proposition relative complète toujours un nom ou un pronom qu'on appelle son antécédent.
Dans le texte suivant, identifie les antécédents des pronoms relatifs entre parenthèses.
Sélectionnez la (ou les) bonne(s) réponse(s) dans le texte.
en violet

La petite Fadette
« Enfin l'idée lui vint d'aller consulter une femme veuve, (qu') on appelait la mère FadetCette femme (qui) n'avait ni terre ni avoir autre que son petit jardin et sa petite maison, ne cherchait pourtant point son pain, à cause de beaucoup de connaissance (qu') elle avait sur les maux et dommages du monde, et de tous côtés, on venait la consulter…(…) Elle vous ôtait des maladies (que) vous n'aviez jamais eues… »
G. Sand

N'oublie pas que l'antécédent d'un pronom relatif est toujours un nom ou un groupe nominal placé avant ce pronom.
Repère les trois propositions relatives et sélectionne les pronoms relatifs qui les introduisent.
Sélectionnez la (ou les) bonne(s) réponse(s) dans le texte.
en violet

Le chat que j'héberge est un chat trouvé.
D' vient-il ? Est-ce qu'il partira un jour ?
Je sais qu'il apprécie le confort de cette maison dont la porte est équipée d'une chatière qui le laisse libre d'aller et venir.
Mais qui peut savoir réellement ce que pense un chat ?
Un pronom relatif se distingue d'une conjonction de subordination en ce qu'il représente le GN (ou le pronom) qui le précède.
Par exemple, dans J'aime les chats qui font preuve d'une certaine indépendance, qui est un pronom relatif. Il représente les chats.
Tu dois repérer ici trois pronoms relatifs différents.
• Dans Le chat (que j'héberge…), que représente Le chat.
• Dans cette maison (dont la porte est équipée…), dont représente cette maison.
• Dans d'une chatière (qui le laisse libre…), qui représente une chatière.
Sélectionne les noms qui sont complétés par des propositions subordonnées relatives.
Sélectionnez la (ou les) bonne(s) réponse(s) dans le texte.
en violet

« Il y avait un an que cette famille vivait dans la solitude, lorsque le marchand reçut une lettre par laquelle on lui annonçait qu'un vaisseau, sur lequel il avait des marchandises, venait d'arriver sans encombre. Cette nouvelle faillit faire tourner la tête à ses deux aînées qui pensaient qu'enfin elles pourraient quitter cette campagneelles s'ennuyaient tant. »
Madame Leprince de Beaumont

Il faut repérer les pronoms relatifs qui introduisent les subordonnées relatives, puis les noms dont celles-ci sont compléments.
Démarrons l'exercice : lorsque le marchand reçut une lettre (par laquelle on lui annonçait) qu'un vaisseau… La première subordonnée relative est introduite par par laquelle. Elle complète le nom… À toi de conclure !
Les quatre subordonnées relatives sont introduites respectivement par : par laquelle, sur lequel, qui et . Le nom que chacune d'elles complète précède le pronom relatif.
Complète les phrases par le pronom relatif qui convient.
Faites glisser les étiquettes dans les zones prévues à cet effet.
auxquelles
que
dont
auquel
qui
1. Que penses-tu de la nouvelle voiture
imcAnswer17?
j'ai achetée ?
2. Fais attention, c'est un objet
imcAnswer18?
je tiens.
3. Voici le projet
imcAnswer19?
je vous avais parlé à la dernière réunion.
4. Le joueur raconte les actions
imcAnswer20?
il a participé.
5. Il a acquis l'expérience
imcAnswer21?
lui manquait tant.
• Pour écrire le pronom relatif qui convient, analyse sa fonction à l'intérieur de la proposition relative :
  • qui est un pronom sujet ;
  • que est un pronom COD ;
  • dont est un pronom COI.
• Pour les pronoms composés, analyse bien le genre et le nombre de l'antécédent.
• On tient à quelque choseun objet auquel on tient.
• On participe à quelque choseles actions auxquelles il a participé.