Relever et classer les verbes impersonnels

• On distingue :
  •  les verbes essentiellement impersonnels qui ne se conjuguent qu'à la 3e personne du singulier, avec le pronom neutre il ; Exemple : Il neige ; il ne fait pas beau.
  •  les verbes occasionnellement impersonnels, qui peuvent se construire de façon personnelle (1) ou impersonnelle (2). Exemples : (1) Paul est tombé sur le genou. (2) Il tombe de la neige.
• Dans une construction impersonnelle, on distingue deux sujets :
  •  le sujet grammatical : il ;
  •  le sujet logique qui suit le verbe. Le sujet logique peut être un GN, un infinitif ou même une subordonnée introduite par que. Exemples : Il tombe de la neige. Il se prépare un événement. Il est interdit de fumer. Il vaut mieux qu'il parte.
• La construction impersonnelle permet de faire passer le sujet logique dans le propos et donc de lui donner plus de poids.
Sélectionne le pronom il lorsqu'il est employé dans une tournure impersonnelle.
Sélectionnez la (ou les) bonne(s) réponse(s) dans le texte.
en violet

1. Il vous a préparé une surprise.
2. Il se prépare un événement.
3. Il se dépêche car il va pleuvoir.
4. Il arrive qu'il soit à l'heure.
5. Il neige depuis qu'il est arrivé.
• Quand tu peux remplacer il par un nom (Jean par exemple), tu as affaire à une tournure personnelle.
• Quand il ne représente rien, tu as affaire à une tournure impersonnelle.
Sélectionne le sujet logique des trois verbes construits impersonnellement.
Sélectionnez la (ou les) bonne(s) réponse(s) dans le texte.
en violet

1. Il manquait plusieurs livres dans les rayons.
2. Il a manqué plusieurs trains de suite ; cela l'a mis très en retard.
3. Il est arrivé ce matin.
4. Il arrive que je dorme en cours.
5. Il tombe toujours des nues.
6. Il tombe une pluie battante.
Il s'agit de repérer les verbes construits impersonnellement :
  • leur sujet grammatical il ne représente rien ; tu ne peux pas le remplacer par un prénom comme Jean ;
  • leur sujet logique (ou sujet réel) suit le verbe.
• Quand tu peux remplacer il par un nom (Jean), tu as affaire à une tournure personnelle.
• Quand il ne représente rien, tu as affaire à une tournure impersonnelle.
Parmi ces phrases, lesquelles sont impersonnelles ?
Cochez la (ou les) bonne(s) réponse(s).
Il pleut à torrent.
Il vaudrait mieux ne rien dire à Sophie.
Il a été nommé responsable de la salle de jeux.
Pleurer ne sert à rien.
Il est rigoureusement interdit de sortir avant la fin de l'épreuve.
• Dans Il a été nommé responsable de la salle de jeux, le pronom il désigne une personne.
• Dans Pleurer ne sert à rien, le sujet du verbe sert est à un mode impersonnel mais la construction de la phrase n'est pas impersonnelle. La phrase impersonnelle serait Il ne sert à rien de pleurer.
Lis bien ces phrases et indique si le verbe est essentiellement impersonnel ou occasionnellement impersonnel. Coche la bonne réponse.
Il souffle un vent furieux.
Cochez la bonne réponse.
occasionnellement
essentiellement
Il est arrivé un accident à mon beau frère.
Cochez la bonne réponse.
occasionnellement
essentiellement
Il fait un brouillard si dense qu'on n'y voit pas à un mètre.
Cochez la bonne réponse.
occasionnellement
essentiellement
Il pleut toujours beaucoup en cette saison.
Cochez la bonne réponse.
occasionnellement
essentiellement
Il court une rumeur bizarre depuis quelques jours.
Cochez la bonne réponse.
occasionnellement
essentiellement
Il est interdit de fumer dans les lieux publics.
Cochez la bonne réponse.
occasionnellement
essentiellement
Il neige depuis trois jours.
Cochez la bonne réponse.
occasionnellement
essentiellement
La plupart des verbes essentiellement impersonnels expriment des phénomènes météorologiques.