Reconnaître et analyser le point de vue de l'énonciateur


Fiche

• Lorsqu'on énonce un fait, on peut le faire de manière objective, neutre :
La télévision est en panne.
• On peut aussi le faire en prenant position :
  •  pour préciser si l'on est sûr ou non de ce qu'on avance ; Exemples : La télévision est certainement en panne. (expression d'une certitude) La télévision est peut-être en panne. (expression d'un doute)
  •  pour dire ce que l'on en pense. Exemples : Malheureusement, la télévision est en panne. (appréciation négative) C'est une chance ! La télévision est en panne. (appréciation positive)
• Les mots et expressions qui servent à exprimer l'opinion de l'énonciateur sont des modalisateurs.
Les modalisateurs peuvent être :
  •  des adverbes ou locutions adverbiales : peut-être, probablement, sans doute… ;
  •  des groupes nominaux prépositionnels : à mon avis, pour moi, selon moi… ;
  •  des verbes : je pense, je crois, je suis convaincu(e), il m'apparaît…
Remarque : l'emploi du conditionnel sert souvent à exprimer le doute ou la probabilité.
La télévision serait en panne.
© 2000-2019, rue des écoles