Assistance scolaire personnalisée

Mardi 29 juillet 2014. Bonjour > Se connecter
icone FicheFiche
Icône de rechercheRechercher

Les inégalités de développement entre le Nord et le Sud

Énoncé

Les inégalités de développement entre le Nord et le Sud
Document 1
Zoom
L'indicateur de développement humain (IDH) est obtenu en associant notamment le PNB, le niveau d'éducation et l'espérance de vie.
Les écarts de développement dans le monde en 1998
Les écarts de développement dans le monde en 1998
Document 2
Une situation dramatique
« « Dans une économie mondiale qui pèse 25 000 milliards de dollars, les 20 % d'individus les plus pauvres se partagent seulement 1,1 % du revenu mondial. La pauvreté frappe en premier lieu les enfants, victimes dès leur plus jeune âge des fléaux de sous-développement. Le monde adulte inflige aux plus jeunes un calvaire dont il est l'unique responsable dans un domaine essentiel, le travail. Les effectifs de la main-d'œuvre enfantine ne cessent de gonfler, le monde compte 250 millions de travailleurs âgés de 5 à 14 ans. Un enfant sur deux qui travaille vit en Asie. En Afrique, un enfant sur trois travaille ; en Amérique latine, un sur cinq. Cette main-d'œuvre enfantine occupe des emplois dans l'agriculture, l'artisanat et l'industrie. Ces secteurs d'activités engendrent des tâches très dures. Si les enfants peinent au labeur(1) à l'âge des rêves et des jeux, c'est avant tout pour survivre. » »
D'aprèsBilan du Monde, édition 1998

Document 3
Élargissement du fossé Nord/Sud
« […] Deuxième préoccupation des pays du Sud : la fuite des cerveaux. Le ministre indien a déploré l'exode des ingénieurs informaticiens formés aux frais du budget indien au profit de Microsoft ou d'Intel. Selon lui, 30 % des programmeurs du géant des logiciels viennent de son pays. L'éducation, dont chacun s'accorde à penser qu'elle est une clé du développement du Sud, est détournée aux profits des multinationales. Après le vol des matières premières, celui de la matière grise. « Le fossé entre les pays riches et pauvres s'élargit et l'arrivée des nouvelles technologies l'accentue encore » a dit Benjamin Mkapa, président de la Tanzanie. »
D'aprèsLe Monde, 25/01/2001

Questions
Documents 1, 2 et 3
Relevez trois différents types d'inégalités. Justifiez chacune de vos réponses.
Documents 1 et 2
1. Quel lien peut-on établir entre le manque de développement et la situation des enfants ?
2. Citez trois zones géographiques concernées par cette situation.
Document 3
Quel phénomène accentue les écarts entre le Nord et le Sud ? Au profit de qui ? (2 réponses attendues)
Paragraphe argumenté
Dans un paragraphe argumenté d'une vingtaine de lignes, en vous servant des informations des documents et de vos connaissances, vous montrerez « les inégalités de développement dans le monde actuel ».
(1)Labeur : travail difficile.

Corrigé

Questions
Documents 1, 2 et 3
Ces documents mettent en évidence des inégalités :
  • de richesse : pays du Nord économique riches, contrôlant de puissantes multinationales ;
  • d'accès aux soins : l'un des paramètres de l'IDH est l'espérance de vie, qui témoigne du difficile accès aux soins et à l'hygiène des populations des pays du Sud ;
  • d'accès à l'éducation : dans les pays du Sud, tous les enfants ne sont pas scolarisés, nombreux sont ceux qui travaillent. Lorsque certains accèdent à un bon niveau de formation, ils vont souvent rejoindre les flux de travailleurs qualifiés attirés par les pays du Nord (Brain Drain), ce qui constitue une perte sèche pour les pays de départ qui ont assumé les frais de formation.
Documents 1 et 2
1. Les zones où le travail des enfants est le plus développé sont aussi les zones les plus pauvres et qui connaissent le plus fort accroissement naturel. Les États ont des difficultés à financer l'accès à l'éducation de tous les enfants, tandis que pour les familles les plus démunies, c'est un revenu indispensable.
2. Les trois zones géographiques concernées par cette situation sont l'Asie (hors Japon, Corée du Sud, Singapour et Taïwan), l'Amérique Latine et l'Afrique.
Document 3
La fuite des cerveaux accentue les écarts entre Nord et Sud, de même que l'arrivée de nouvelles technologies.
Paragraphe argumenté 
Chaque jour, les médias nous renvoient l'image d'un monde inégal, où les écarts semblent se creuser entre les pays riches du Nord économique et les pays pauvres du Sud, véritables exclus de la croissance. Au sein des PED eux-mêmes, certains pays sont particulièrement frappés par la pauvreté : la plupart de ces PMA (pays les moins avancés) se situent en Afrique subsaharienne.
Les inégalités se traduisent par de forts écarts de richesse entre les États : 20 % de la population mondiale (celle de la Triade) concentre 80 % des richesses. Cela se traduit par une mainmise sur le commerce international par exemple, ou encore par une maîtrise des nouvelles technologies dont sont exclus les plus pauvres (exemple : l'accès à Internet en Afrique reste très limité).
Ces inégalités de richesse entraînent de fortes inégalités sociales. Elles sont liées aux inégalités démographiques : alors que les pays développés voient leur croissance démographique stagner et connaissent le vieillissement, les PED sont en pleine explosion démographique, ce qui freine leur développement économique, car il faut soigner, loger, nourrir, éduquer toutes ces nouvelles bouches. Le travail des enfants, qui concerne deux cent cinquante millions d'enfants des pays du Sud, est le fléau qui traduit ces inégalités. L'habitat précaire des nouveaux urbains des pays pauvres, ces bidonvilles sans eau ni égout, témoignent des difficultés des pays pauvres. Au contraire des pays riches, les PED ont une faible espérance de vie et connaissent une forte mortalité infantile du fait du difficile accès aux soins et d'une malnutrition parfois chronique de certaines populations (par exemple l'Éthiopie). L'épidémie de sida est un bon témoin de ces inégalités : alors que la trithérapie a enrayé la mortalité dans les pays riches, l'épidémie continue à progresser et à tuer dans les PED, faisant même reculer l'espérance de vie.
La forte croissance démographique est entretenue par le faible accès à l'éducation, en particulier pour les filles, autre témoin des inégalités entre États. L'alphabétisation des filles leur permet d'être plus à même d'accéder à la contraception mais aussi de réguler les naissances pour poursuivre leurs études ou travailler. Au contraire, dans les pays développés, la quasi-totalité de la population est alphabétisée.
Enfin, la pauvreté se traduit aussi par une forte dépendance vis-à-vis de l'extérieur : les prix sont fixés par les pays riches, et les paysans pauvres doivent s'endetter pour survivre. Les pays riches contrôlent tous les moyens de domination de la planète : information (médias, Internet), armée, rôle dominant dans les organisations internationales comme à l'ONU, centres de décision (siège des grandes entreprises, des grandes bourses…).
Le monde actuel est donc bien un monde inégal, où une minorité d'États concentre richesse et pouvoir au détriment d'une majorité de pauvres aux conditions de vie précaires.
© rue des écoles. Tous droits réservés.
Partager
Partager sur Tweeter