Assistance scolaire personnalisée

un partenariat rue des écoles Maif
Mardi 25 novembre 2014. Bonjour S'inscrire gratuitement       > Se connecter
icone FicheFiche
Icône de rechercheRechercher

La mutation des espaces industriels aux États-Unis

Énoncé

Les mutations des espaces industriels aux États-Unis
Document 1
L'espace industriel américain
Zoom
La mutation des espaces industriels aux États-Unis - illustration 1
© SIEC
Document 2
La reconversion réussie de Pittsburgh
« Pittsburgh, métropole de l'ouest de la Pennsylvanie, ancienne capitale mondiale de la sidérurgie, ville la plus polluée des États-Unis disait-on dans les années 1970, a totalement changé en deux décennies. Plus de 1,6 million de ses habitants sont actifs, le taux de chômage est plus bas que la moyenne nationale. Les anciennes usines fondées sur l'industrie lourde n'ont pas été détruites, mais abritent désormais des industries high-tech ; ainsi dans les anciennes usines du groupe Jones et Laughlin sur la rive méridionale de la Monongahela, les terrains vagues reçurent, en 2003, un centre de recherche et développement en biotechnologies qui travaille en synergie avec l'université de Pittsburgh. Certes, des vestiges de l'histoire industrielle subsistent comme l'usine US Steel dans la banlieue. »
Michel Goussot, Espaces et territoires aux États-Unis, Belin, 2004

Document 3
Le siège de Microsoft à Redmond, près de Seattle
Microsoft est une entreprise de haute technologie produisant des logiciels.
Washington State Department of Natural Ressources
Zoom
Washington State Department of Natural Ressources
Questions
Document 1
1. Quels sont les deux types de région industrielle présentés par cette carte ?
2. Dans quelles parties des États-Unis sont situés ces deux types de région industrielle ?
Document 2
1. Quel type d'activité industrielle faisait la renommée de la ville de Pittsburgh en 1970 ?
2. Comment la reconversion industrielle de Pittsburgh s'est-elle effectuée ? Justifiez votre réponse en citant deux éléments du texte.
Documents 1 et 3
1. Quelles sont les caractéristiques du site de Redmond, près de Seattle ?
2. Sur quel type d'activités repose l'essor industriel de la Sun Belt ?
Paragraphe argumenté
À l'aide des documents et de vos connaissances, dans un paragraphe d'une vingtaine de lignes, vous expliquerez comment s'organisent et évoluent les espaces industriels aux États-Unis.

Corrigé

Questions
Document 1
1. Les deux types de région industrielle présentés sur cette carte sont les régions industrielles traditionnelles et les nouvelles régions industrielles.
2. Les régions industrielles traditionnelles sont situées au Nord-Est des États-Unis, dans la Manufacturing Belt. Ce sont les régions anciennement industrialisées, dans la zone du premier peuplement des États-Unis. Dans cette zone, les industries traditionnelles sont en déclin.
Les nouvelles régions industrielles sont situées dans la Sun Belt (ceinture du soleil), le long du Pacifique et au sud des États-Unis. L'implantation industrielle y est plus récente, les industries plus innovantes.
Document 2
1. L'activité industrielle qui faisait la renommée de Pittsburgh en 1970 était la sidérurgie (travail du fer et de l'acier) : « Pittsburgh […] ancienne capitale mondiale de la sidérurgie […] ».
2. La reconversion industrielle a été effectuée de deux manières. D'abord, on a réutilisé les anciens bâtiments dont l'activité avait cessé (en raison de la concurrence internationale et de la baisse de la consommation d'acier) pour y implanter des industries nouvelles, plus performantes : « les anciennes usines […]abritent désormais des industries high-tech (de haute technologie) » et «  les terrains vagues […] en synergie avec l'université de Pittsburgh. » Ensuite, certaines activités, situées dans la banlieue, ont été maintenues : « Certes, des vestiges de l'histoire industrielle subsistent comme l'usine US Steel dans la banlieue. » On peut imaginer que cette société a pu se restructurer, se moderniser et maintenir des activités là où la pollution n'affecte pas la ville elle-même.
Documents 1 et 3
1. Les caractéristiques du site de Redmond résident d'abord dans l'aspect novateur de la construction des bâtiments qui sont étalés et ne font pas du tout penser à un site industriel. De plus, l'emplacement est original : au contact de la nature, il donne une impression d'immensité et de respect de l'environnement. Destiné à attirer les employés qualifiés de Microsoft, il leur offre un environnement de qualité, des logements agréables, des possibilités de détente difficiles à trouver dans un centre ville.
2. L'essor industriel de la Sun Belt repose sur l'implantation d'industries de haute technologie, avec la création des parcs technologiques (Silicon, Valley, Silicon Prairie) où les industries de pointe sont en relation avec les universités pour la recherche et le développement dans des secteurs à haute valeur ajoutée comme l'électronique ou les biotechnologies. Mais cet essor repose aussi sur la proximité du Mexique avec le système des maquiladoras. Ces « villes jumelles » se situent de part et d'autre de la frontière. Les ateliers, au Mexique, fournissent la main-d'œuvre bon marché et les produits finis sont ensuite réimportés aux États-Unis. Le profit est élevé pour les entreprises américaines qui installent ces « ateliers à sueur ».
Paragraphe argumenté
Les espaces industriels aux États-Unis sont concentrés dans deux parties distinctes du pays.
La Manufacturing Belt, au Nord-Est, est la région industrielle la plus ancienne. C'est le noyau de peuplement historique des États-Unis. Là se sont implantées au xixe siècle les industries lourdes, fondées sur le travail du charbon et de l'acier. Cette région, la plus peuplée du pays, concentra la quasi-totalité des activités industrielles jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Elle a connu un déclin, depuis, avec la crise de la sidérurgie et la baisse de l'utilisation du charbon. Même l'industrie automobile y connaît actuellement des difficultés. Cependant, la reconversion a été menée habilement dans certains endroits, comme à Pittsburgh : les usines ont été réutilisées pour de nouvelles activités, plus performantes et moins polluantes. Actuellement, cette région conserve 42 % des emplois et 44 % de la production industrielle américaine.
La Sun Belt, en croissant le long du Pacifique, de la frontière mexicaine et du golfe du Mexique a connu une industrialisation récente (depuis la Seconde Guerre mondiale, période à laquelle les États-Unis étaient tournés vers le Pacifique). Cette industrie repose sur des produits comme le pétrole, mais surtout sur les activités de haute technologie (aéronautique, électronique, etc.). La présence des matières premières joue un moins grand rôle que la qualification des employés, attirés par le climat plus agréable que celui du Nord-Est. Il faut aussi évoquer la proximité du Mexique qui, sur son territoire, peut proposer une main-d'œuvre bon marché aux entreprises américaines s'installant dans les maquiladoras. La Sun Belt est devenue la région dynamique dans le paysage industriel des États-Unis avec 46 % des emplois et 46 % de la production industrielle.
Entre ces deux grandes régions, un vaste espace voué à l'agriculture ne contient que quelques pôles industriels secondaires.
Il faut enfin noter que, si Los Angeles concentre des sièges sociaux d'entreprises, Chicago et New York, dans la Manufacturing Belt, gardent leur prépondérance dans ce domaine.
© rue des écoles. Tous droits réservés.
Partager
Partager sur Tweeter