Lymphocytes

© Inserm
Lymphocytes - illustration 1
Les lymphocytes, photographiés ici au microscope électronique à transmission, sont les principales cellules immunitaires intervenant dans les réactions acquises. Il en existe divers types.
Les lymphocytes B se multiplient lorsqu'un antigène circulant correspondant à leur spécificité a été détecté par le système immunitaire. Ils se transforment alors en plasmocytes, cellules sécrétrices d'anticorps dirigés spécifiquement contre l'antigène ayant déclenché la réaction.
Les lymphocytes T CD8, appelés ainsi car ils expriment le marqueur CD8 à la surface de leur membrane, sont des lymphocytes cytotoxiques. Ils se multiplient à la suite d'une stimulation du système immunitaire par des cellules étrangères comme celles d'un greffon. Lorsqu'ils entrent en contact avec une cellule cible, ils la détruisent à l'aide de protéines qui attaquent la membrane de la cellule cible.
Les lymphocytes T CD4, appelés ainsi car ils expriment le marqueur CD4 à la surface de leur membrane, sont également appelés lymphocytes T auxiliaires. Ces cellules jouent un rôle central dans les réactions acquises dont le déclenchement nécessite le plus souvent qu'elles reconnaissent l'antigène et qui sont entretenues par des messagers chimiques qu'elles produisent. C'est pourquoi l'infection par le VIH, qui conduit à la destruction des lymphocytes T CD4, aboutit à l'installation de maladies opportunistes diverses et à la mort si le malade n'est pas traité.
© 2000-2019, rue des écoles