Les radio-isotopes artificiels

La production de radio-isotopes artificiels se fait au moyen d'un cyclotron ou d'un réacteur nucléaire et permet de nombreuses applications. Certains radio-isotopes (cobalt 60, iridium 192, etc.) peuvent être utilisés comme source de rayonnements pour des radiographies gamma (ou gammagraphies) ou comme source d'irradiation pour la radiothérapie ou pour des applications industrielles. De telles sources sont couramment utilisées en médecine et dans l'industrie (voir livret L'homme et les rayonnements). D'autres radio-isotopes artificiels sont créés dans les réacteurs nucléaires (strontium 90, césium 137, etc.). Certains ne sont pas utilisés par l'homme. Ils constituent ce que l'on appelle les déchets nucléaires.
Fortement radioactifs, ils doivent être stockés sous haute surveillance et isolés de l'homme
© 2000-2019, rue des écoles