Décroissance de l'activité d'un échantillon radioactif

© CEA
Décroissance de l'activité d'un échantillon radioactif - illustration 1
Au fur et à mesure que les noyaux radioactifs d'un radioélément se transforment par désintégration, l'activité de l'échantillon diminue. Les lois du hasard, qui gouvernent le phénomène de la radioactivité, font qu'au bout d'un temps T, appelé période, l'activité de l'échantillon a été divisé par deux : il ne reste qu'une moitié des noyaux radioactifs du radioélément.
Au bout de deux périodes, il ne reste qu'un quart des noyaux radioactifs du radioélément.
Au bout de trois périodes, il ne reste qu'un huitième des noyaux radioactifs du radioélément.
Au bout de dix périodes, il ne reste plus environ qu'un millième des noyaux radioactifs du radioélément...
© 2000-2021, rue des écoles