Un empire éclaté : la Russie après 1991

Un empire éclaté : la Russie après 1991 - illustration 1
En 1991 disparaît l'URSS. C'est la fin d'un rêve impérial, au moins pour le moment. Quinze États nouveaux font leur apparition, dont la Russie, qui reprend l'essentiel des prérogatives et des ambitions soviétiques.
L'ordre né de la Seconde Guerre mondiale prend fin néanmoins. Les pays de l'Est, anciens satellites de l'Union soviétique, intègreront massivement l'Union européenne en 2004, y compris les pays baltes, autrefois soviétiques. La Russie, jadis avancée jusqu'au cœur de la Pologne, puis présente jusqu'entre les deux Allemagnes, a reculé vers ses confins asiatiques. D'une certaine manière, elle s'est déseuropéanisée, plus lointaine, moins présente, filtrée par l'étranger proche (Biélorussie, Ukraine). Son territoire, planétaire, s'est restreint jusqu'à devenir seulement immense, et encore sujet à des tiraillements internes (Tchétchénie, Sibérie par exemple).
© 2000-2021, rue des écoles