La tique

La tique© DR
La tique
La tique ou ixode n'est pas un insecte : elle possède 8 pattes et appartient à la famille des acariens. Appréciant particulièrement les forêts, elle attend son hôte sur la végétation basse, sa première paire de pattes dirigées vers l'avant. Quand un hôte passe, elle s'agrippe à lui grâce aux griffes qu'elle possède à l'extrémité des pattes. Une fois à destination, elle plante son rostre dans la chair pour se nourrir de sang.
Une fois fécondée, le femelle se décroche de son hôte pour pondre quelques milliers d'œufs à terre. La larve qui sort de chaque œuf, quinze jours après la ponte, se fixe en général sur un petit mammifère (musaraigne, mulot) pour sucer son sang, mais une fois devenue nymphe puis adulte, la tique cherche de plus gros animaux (chevreuil, cerf, chien, homme…).
Les tiques sont les vecteurs de plusieurs maladies dont la maladie de Lyme. Elles sont porteuses de bactéries (du genre Borrelia) transmises à l'homme lors de la piqûre de tique. La première réaction est une rougeur circulaire autour du point de piqûre. La moitié des personnes piquées vont développer des symptômes qui évoquent la grippe.
Chez le chien, les tiques peuvent être le vecteur de la piroplasmose, maladie qui se traduit par la destruction des globules rouges. La piroplasmose peut être soignée si elle est traitée à temps mais elle provoque la mort de nombreux animaux chaque année.
Si la tique est accrochée à la peau, il faut l'arracher très soigneusement avec une pince, en évitant de laisser le rostre dans la peau, et bien désinfecter ensuite.
© 2000-2020, rue des écoles