Le métier de maçon au Moyen Âge

Le métier de maçon au Moyen Âge© rue des écoles
Une fois sorties de l'atelier des tailleurs de pierre, les pierres du château fort sont assemblées par les maçons avec le mortier qu'on utilisait au XIIIe siècle.
C'est le « chaufournier » qui « gâche » le mortier : il le prépare en mélangeant dans un grand bac du sable et de la chaux détrempée.
Afin de résister aux assauts des ennemis, les parois peuvent avoir plusieurs mètres d'épaisseur. La partie extérieure d'un mur, composée de pierres taillées et lisses, est appelée « parement » ; le cœur du mur, le « blocage », est lui composé de pierres plus grossières.