L'Empire colonial français

L'Empire colonial français - illustration 1
Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les colonies françaises, qui ont largement participé à l'effort de guerre et ont combattu au nom du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, exigent leur indépendance.
En 1945, Hô Chi Minh, chef communiste indochinois, proclame la république du Viêt Nam. La France s'y oppose, ce qui provoque la guerre d'Indochine (1946-1954). En 1954, les accords de Genève sont signés, donnant au Viêt Nam son indépendance. La même année le Laos et le Cambodge gagnent aussi leur indépendance.
En 1956, le Maroc et la Tunisie deviennent indépendants à la suite de négociations. De même, l'indépendance de l'Afrique noire et de Madagascar se passe sans trop de heurts, entre 1958 et 1960.
À la Toussaint 1954, une révolte éclate en Algérie : les insurgés algériens affrontent les soldats français. La guerre dure jusqu'en 1962, date à laquelle, le général de Gaulle signe les accords d'Évian qui accordent l'indépendance à l'Algérie.
Enfin, en 1977, Djibouti devient indépendant.
© 2000-2019, rue des écoles