« Ein Volk, ein Reich, ein Führer ! » (affiche nazie)

© J.-L. Charmet
« Ein Volk, ein Reich, ein Führer ! » - illustration 1
Adolf Hitler (1889-1945), autrichien, s'engage dans l'armée allemande en 1914. Après la guerre, il crée le NSDAP (parti national-socialiste allemand du travail ou parti nazi). En 1923, ce parti tente de s'emparer du pouvoir et Hitler est emprisonné 9 mois. À sa sortie, il réorganise son parti qui se développe grâce à la crise.
Le 30 janvier 1933, Hitler devient chancelier du Reich. Il met en place un État nazi qui s'appuie sur la terreur policière. Bientôt, la population allemande est totalement embrigadée et mise au service du nazisme. Parallèlement, les juifs sont rejetés de la communauté nationale et traqués, parce que considérés comme une « race inférieure ».
Le 30 janvier 1933, Hitler, qui dirige le parti nazi, le NSDAP, devient chancelier. Son idéologie peut se résumer dans le slogan : Ein volk, ein Reich, ein Führer (« un seul peuple, un seul État, un seul chef »). Le peuple allemand doit s'unir autour de son chef, Hitler, pour mieux assurer sa domination sur les autres peuples et conquérir un espace à sa mesure, le Lebensraum (« l'espace vital »).
Hitler développe autour de sa personne un véritable culte. Joseph Goebbels dirige le ministère de l'Information et de la Propagande. C'est sur ses directives que cette affiche a été réalisée en 1938.
© 2000-2019, rue des écoles