Assistance scolaire personnalisée

un partenariat rue des écoles Maif
Jeudi 15 novembre 2018. Bonjour S'inscrire gratuitement Se connecter
icone DocumentDocument

Les climats en France

La France appartient au domaine tempéré. Ses climats sont donc relativement modérés. Trois grandes influences se disputent le territoire.
L'ouest subit l'influence océanique, ce qui donne d'importantes précipitations et une faible amplitude thermique (été frais, hiver doux).
Plus on s'éloigne vers l'est, c'est-à-dire vers l'intérieur des terres, plus l'influence océanique s'affaiblit et plus l'influence continentale augmente : les précipitations diminuent et leur maximum se déplace vers l'été ; l'amplitude thermique augmente (les étés sont chauds et les hivers froids).
Au sud commence le domaine méditerranéen : les températures s'adoucissent en hiver, les étés sont chauds, voire torrides ; les précipitations deviennent plus contrastées : faibles ou inexistantes en été, fortes voire torrentielles en automne.
Les montagnes françaises possèdent leurs propres caractéristiques climatiques, dictées par l'altitude : les températures s'abaissent et les précipitations augmentent sur les versants exposés aux vents chargés d'humidité.
La France appartient à la zone tempérée : ses climats sont donc relativement modérés.
L'ouest du pays est dominé par un climat océanique (précipitations importantes, été frais et hiver doux).
Vers l'intérieur des terres, le climat est continental : les précipitations diminuent, l'été est chaud et l'hiver froid.
Au sud, le climat méditerranéen prend le dessus : il se caractérise par des températures douces en hiver et un été très chaud. Les précipitations peuvent être très fortes en automne, mais sont quasiment inexistantes en été.
Enfin, les montagnes françaises sont soumises à un climat dicté par l'altitude : les précipitations augmentent et les températures baissent selon le degré d'exposition aux vents.
© rue des écoles. Tous droits réservés.
Partager
Share
Partager sur Tweeter