Trois représentations différentes de la Terre

Trois représentations différentes de la Terre - illustration 1
Le planisphère de Mercator (n°1) date de 1569. Il privilégie la représentation des latitudes tempérées (en minimisant l'étendue de la zone intertropicale). La carte déforme les régions aux latitudes élevées.
Le planisphère de Peters (n°2) date de 1976. Le cartographe a cherché à donner aux territoires leur surface réelle, en les déformant. Ainsi l'Afrique, terriblement allongée, semble bien quinze fois plus vaste que le Groenland.
Le planisphère n°3 cherche à donner une nouvelle représentation de la Terre en établisant une projection polaire. Il tente de respecter à la fois la surface et la forme des différents continents. Ceci conduit cependant à leur écartèlement (la représentation des distances entre l'Afrique et l'Amérique du Sud, par exemple, est fausse).
© 2000-2019, rue des écoles