Phobos, une des deux lunes de Mars

Phobos, une des deux lunes de Mars© Esa / DLR / FU Berlin (G. Neukum)
Phobos, une des deux lunes de Mars
Cette spectaculaire image de Phobos, une des deux lunes de Mars, a été réalisée par la sonde européenne Mars Express depuis une distance de 200 km. Les plus petits détails visibles ne mesurent pas plus de 7 m. Phobos mesure 27 km dans sa plus grande dimension. Son nom provient de la mythologie grecque. Phobos désignait un cheval inquiétant (phobos signifie « peur » en grec) attelé au char d'apparat du dieu de la guerre, Mars.
Sur la gauche, on distingue parfaitement l'imposant cratère Stickney, de 10 km de diamètre, qui témoigne d'un impact qui aurait pu provoquer la destruction de cette petite lune. Un réseau d'étonnantes stries parallèles semble en émaner, sans qu'on soit certain qu'elles aient bien été créées par cet impact.
L'origine de Phobos est toujours un mystère aujourd'hui. Sa faible densité, très proche de celle de certains astéroïdes, pourrait indiquer qu'elle se serait formée bien plus loin du Soleil qu'elle ne l'est aujourd'hui. Par la suite, elle aurait quitté cette orbite pour une cause indéterminée, puis se serait retrouvée prise au piège du champ de gravité martien. Autre hypothèse, Phobos pourrait être ce qui reste de la matière projetée dans l'espace par un des très violents impacts que Mars a subis dans ses premiers âges. Quoi qu'il en soit, il semble que Phobos soit engagée dans une longue spirale descendante vers le sol martien, au terme de laquelle elle pourrait se disloquer sous l'effet de l'attraction gravitationnelle de la planète. Elle formerait alors un très éphémère anneau semblable à celui de Saturne. Un tel événement ne devrait toutefois pas se produire avant au moins 20 millions d'années.
© 2000-2019, rue des écoles