Le cycle de l'eau

Le cycle de l'eau - illustration 1
L'eau est un élément très mobile sur la Terre. Elle est stockée dans de vastes réservoirs (océans, lacs, etc.) et circule d'un réservoir à un autre en changeant d'état : il s'agit du cycle de l'eau.
L'eau provenant des précipitations (pluie, neige, grêle) peut ruisseler et former des petits ruisseaux qui grossissent en rivières puis se jettent dans les fleuves. Elle peut également s'infiltrer dans le sol lorsque les roches sont perméables : elle circule alors entre les grains de sable ou dans les fissures du calcaire. Ces eaux d'infiltration alimentent les nappes d'eau souterraines appelées aussi nappes aquifères ou nappes phréatiques.
L'eau, présente dans le sol à l'état liquide, est puisée par les racines des plantes. Elle circule dans la plante et est rejetée par les feuilles sous forme de vapeur d'eau : c'est l'évapotranspiration.
Les eaux de surface (ruisseaux et rivières) et les eaux profondes des nappes finissent par retourner dans les océans ou les mers. L'eau des lacs, des mers et des océans s'évapore et se condense en formant des nuages. Le cycle peut alors recommencer.
© 2000-2019, rue des écoles