Expérience permettant de classer des roches selon leur taille

Expérience permettant de classer des roches selon leur taille - illustration 1
Prenez une bouteille de taille moyenne, en verre transparent. Versez-y environ un verre à moutarde de sol à l'aide d'un entonnoir. Remplissez la bouteille avec trois verres d'eau. Agitez fortement pendant deux minutes. Laissez reposer un quart d'heure, puis observez la répartition des éléments. Les restes d'animaux et de végétaux flottent à la surface de l'eau. Les roches et les fragments de roches les plus lourds (graviers et cailloux) se déposent au fond de la bouteille mais, en remontant vers la surface, on trouve des éléments minéraux de plus en plus légers : sable, argile, limon.
Mettez maintenant une poignée de sol dans un verre et versez-y doucement un peu d'eau. Vous verrez apparaître des bulles d'air à la surface. Le sol contient donc de l'air. Enfin, il ne faut pas oublier que le sol contient une quantité plus ou moins importante d'eau.
L'observation du sol d'une forêt de feuillus permet de constater que ce sol est tapissé de feuilles mortes : la litière. Cette litière héberge de nombreux êtres vivants. Sous la litière, le sol, très brun, est riche en humus, un matériau issu de la décomposition de la litière.
Le sol est donc composé de roches et de fragments de roches, d'air et d'eau : ce sont les composantes minérales du sol. Il contient également de l'humus, des restes d'animaux et de végétaux tombés sur le sol après leur mort, enfin des êtres vivants : ce sont ses composantes biologiques.
© 2000-2022, rue des écoles