Les échanges respiratoires d'un champignon de Paris

Les échanges respiratoires d'un champignon de Paris - illustration 1
Les champignons absorbent-ils de l'oxygène ? Pour le savoir, on dispose des fragments frais d'un champignon dans un tube relié par un capillaire à un récipient contenant de l'eau colorée. Dans l'enceinte, on a placé au préalable de l'eau de chaux : après une demi-heure, on constate que l'eau de chaux s'est troublée et que le niveau de l'eau colorée a monté dans le capillaire. Le trouble de l'eau de chaux est lié à la libération de dioxyde de carbone par les champignons et la montée de l'eau colorée, à leur absorption d'oxygène.
© 2000-2022, rue des écoles