Les déformations de la cage thoracique lors de la respiration

Les déformations de la cage thoracique lors de la respiration - illustration 1
Au cours de l'inspiration, la contraction des muscles provoque le soulèvement des côtes et l'abaissement du diaphragme, ce qui entraîne une augmentation du volume de la cage thoracique ; les poumons, pourtant passifs mais solidaires de la cage thoracique grâce à la plèvre (membrane recouvrant presque entièrement le poumon), se dilatent alors.
Lors de l'expiration, les phénomènes inverses s'opèrent : les côtes s'abaissent, le diaphragme se soulève, le volume de la cage thoracique diminue, les poumons s'affaissent ; l'air est alors chassé.
L'alternance des mouvements respiratoires, entretenue par l'activité des muscles, assure en permanence le renouvellement des gaz dans les alvéoles pulmonaires.
© 2000-2020, rue des écoles