Le phénomène de respiration cellulaire

Le phénomène de respiration cellulaire - illustration 1
L'équation chimique globale de la respiration cellulaire évoque celle de la combustion. Cependant la respiration s'effectue à une température de 37°C, sans flamme, et surtout la dégradation du glucose est réalisée au cours des nombreuses réactions successives de la respiration cellulaire.
Au terme de celles-ci, la molécule de glucose a été complètement dégradée en dioxyde de carbone et en eau. L'énergie produite est stockée (sous forme chimique) dans des molécules ; elle est ensuite convertie en énergie mécanique (mouvement) ou en énergie thermique (chaleur), cette dernière produisant une élévation de la température de l'organisme qui doit la dissiper par différents mécanismes : respiration plus intense, sudation, etc.
© 2000-2019, rue des écoles