Le débarquement des Alliés en Normandie

Le débarquement des Alliés en Normandie - illustration 1
Staline l'a longtemps attendu. C'est finalement le 6 juin 1944, après deux ans de préparations, que s'ouvre le second front en Europe.
Les moyens utilisés par les Alliés pour débarquer sur les plages de Normandie sont considérables à tous points de vue, tant en hommes qu'en matériels. Le débarquement lui-même se passe plutôt bien (secteurs de Gold, Juno, Sword et Utah), sauf à Omaha beach, où la résistance allemande est plus importante que prévue et où les pertes dans la première vague d'assaut sont très élevées.
Au soir du 6 juin, les têtes de pont sont solidement établies, cependant, et une noria d'hommes et de matériel commence à passer la Manche, plus facilement après la prise, le 25 juin, de Cherbourg, le seul port proche en eaux profondes.
La résistance allemande se fait plus forte autour de Mortain, et les blindés de Patton contournent l'obstacle par Avranches le 30 juillet. Dès lors, c'est la ruée vers la Loire et la Seine. De Gaulle lance la 2e division blindée de Leclerc sur Paris, qui s'est déjà révolté depuis le 19 août. Le 25, les Allemands capitulent : Paris est libéré.
© 2000-2021, rue des écoles