La vallée du Nil pendant l'Antiquité égyptienne

La vallée du Nil pendant l'Antiquité égyptienne - illustration 1
La civilisation égyptienne s'étend sur plusieurs millénaires avant notre ère. Fondée sur la vallée du Nil, comparable à une oasis en plein désert, elle bénéficie d'une agriculture productive pour l'époque, fondement de la puissance des pharaons. Les crues du Nil, pourtant événement catastrophique, se révèlent en fin de compte bénéfiques car l'inondation du lit majeur dépose, en se retirant, les alluvions du fleuve, terres fertiles s'il en est. Ainsi, la citation de l'historien grec Hérodote se vérifie-t-elle chaque année : « L'Égypte est un don du Nil ».
L'Égypte antique utilise les ressources naturelles comme la pierre (pour les monuments), l'or ou les minerais. Le désert est parcouru de pistes caravanières et ponctué d'oasis.
Quelques-uns des plus grands monuments de l'humanité ont été produits par cette civilisation si particulière : les pyramides, le Sphinx, Abou Simbel, Saqqara, Karnak, Louxor… Tous ces monuments sont à fonction religieuse, tant il est vrai que le pouvoir des pharaons était étroitement lié à la religion et à son clergé.
© 2000-2019, rue des écoles