Le monde de la guerre froide

Le monde de la guerre froide - illustration 1
La guerre froide est le nom donné à l'affrontement indirect des deux super-puissances nucléaires issues de la Seconde Guerre mondiale.
Les États-Unis et l'URSS sont en effet deux puissances que tout oppose, notamment l'idéologie (libérale pour les Américains, socialiste pour les Soviétiques) et la volonté de puissance. Mais les deux puissances sont devenues nucléaires entre 1945 et 1949 et la destruction de l'adversaire risque de se payer par son propre anéantissement.
Dès lors, l'affrontement se fait de façon indirecte. Les guerres opposent chaque Grand aux alliés de l'autre camp : c'est le cas de la guerre de Corée (1950-1953), de celle du Vietnam (1964-1975) ou d'Afghanistan (1979-1989). De graves crises internationales éclatent également, sans aller jusqu'à l'affrontement direct, entre les deux Grands : crises de Berlin, de Suez et surtout de Cuba, probablement le moment où le monde est passé le plus près d'une guerre nucléaire.
Face à la progression communiste à travers le monde (Chine en 1949, Corée du nord, Vietnam, Cuba, pays africains, guérillas communistes en Amérique latine), les États-Unis répondent par des réseaux d'alliance (OTAN, ANZUS, pacte de Bagdad…) et par la course aux armements. Mais, si l'ère Brejnev voit l'Union Soviétique parvenir à la parité stratégique, les sacrifices consentis par l'économie soviétique sont devenus trop importants pour assurer la permanence du système, qui s'effondre entre 1989 et 1991.
© 2000-2021, rue des écoles