Le percement de l'avenue de l'Opéra à Paris

© J.-L. Charmet
Le percement de l'avenue de l'Opéra à Paris - illustration 1
Devenu préfet de la Seine en 1853, le baron Haussmann se consacre à la transformation de Paris. Au centre de la capitale, de larges avenues rectilignes sont percées et recouvertes d'asphalte. Elles rejoignent les nouvelles gares et les quartiers proches. Des égouts, des réservoirs pour l'alimentation en eau de la ville et des parcs (le parc Monceau, le bois de Vincennes) sont aménagés.
Ces travaux s'expliquent par une volonté de prestige, par le délabrement des quartiers situés au centre de Paris mais répondent également à un objectif politique. L'agitation ouvrière provient, en effet, surtout de ces quartiers ; l'élargissement des avenues facilite la répression policière lors des émeutes.
© 2000-2021, rue des écoles