« Napoléon et la mère du Grenadier » (imagerie d'Épinal)

© J.-L. Charmet
« Napoléon et la mère du Grenadier » - illustration 1
Napoléon rêve de dominer le monde pour de multiples raisons : pour sa gloire personnelle, mais aussi pour le développement de la France et la diffusion de certains principes révolutionnaires. De 1803 à 1815, l'Europe connaît ainsi douze années de guerre presque ininterrompues au cours desquelles près de 2 200 000 Français sont soumis à la conscription.
La Grande Armée, qui n'existe officiellement que de 1805 à 1808, est composée de divisions d'infanterie, de régiments de cavalerie et de corps spécialisés comme le corps des grenadiers ou la très prestigieuse Garde impériale.
Les effectifs de l'armée napoléonienne atteignent jusqu'à 400 000 hommes en 1813. La carrière militaire suscite chez de nombreux jeunes gens l'espoir d'une promotion sociale ; tous rêvent de marcher sur les traces du « petit caporal » devenu empereur.
© 2000-2019, rue des écoles