Les mains des Alliés détruisant la croix gammée nazie (affiche)

© J.-L. Charmet
Les mains des Alliés détruisant la croix gammée nazie - illustration 1
Restée seule en guerre en juin 1940, l'Angleterre noue des contacts politiques et militaires avec les États-Unis. En août 1941, les deux pays proposent leur aide à l'URSS. Les trois puissances signent la Charte de l'Atlantique.
En 1942, la Grande Alliance contre l'Axe se dessine malgré des méfiances réciproques. La guerre a entraîné un rapprochement des trois puissances mais, contrairement à ce que suggère la propagande, cette alliance n'est pas exempte de tensions. Aussi les rencontres se multiplient-elles pour décider des opérations à venir et, à partir de 1943, des perspectives de l'après-guerre.
La première grande rencontre entre les Anglo-Saxons et les Soviétiques est la conférence de Téhéran (nov.-déc. 1943), une deuxième est organisée en février 1945 à Yalta.
Due aux nécessités militaires, l'alliance entre l'Angleterre, les États-Unis et l'Union soviétique ne survivra pas à la victoire.
© 2000-2019, rue des écoles