La répartition de la population en Europe

La répartition de la population en Europe - illustration 1
La répartition de la population en Europe est fort contrastée. L'extrême nord du continent, aux limites du climat polaire, est généralement de très faible densité. Mais, en dehors de ce cas, l'essentiel du continent se situe dans des limites climatiques favorables à une implantation humaine ancienne. La répartition de la population tient donc plus à l'histoire qu'aux conditions naturelles.
La population se concentre d'abord sur une diagonale centrale, la célèbre mégalopole centre-européenne définie par Roger Brunet (la « banane bleue »), de Londres à Milan. Autour de cette diagonale peuvent être distingués des axes secondaires, du côté occidental, avec la région parisienne et la vallée du Rhône, et du côté oriental, avec la zone qui s'étend de Berlin à Kiev.
Les littoraux sont généralement plus densément peuplés que les intérieurs : c'est le cas du littoral breton ou catalan.
Les zones de montagnes ont souvent été vidées par l'exode rural au xixe siècle.
© 2000-2020, rue des écoles