La prononciation et l'accentuation

1. Comment bien prononcer ?
Les voyelles
L'espagnol compte cinq voyelles : a, e, i, o, u.
Attention, le e se prononce [e] (ex. : la televisión) et le u se prononce [u] (ex. : el budismo).
Contrairement au français où une voyelle associée à un n produit un son unique, l'espagnol prononce chaque lettre distinctement (pas de voyelle nasalisée). Ainsi, le verbe entender (comprendre) se prononce [èntèndèr].
La diphtongue et la triphtongue sont des groupes de deux ou de trois voyelles qui comprennent obligatoirement un i, un y ou un u. Les voyelles ne doivent alors pas être prononcées séparément, mais ensemble.
Ex. : el ruido (le bruit), el buey (le bœuf).
Les consonnes
Les lettres b et v
En espagnol, ces deux lettres se prononcent [b], exactement comme le b français.
Ex. : bueno (bon), el nombre (le prénom), la vaca (la vache).
Placées entre deux voyelles, elles sont moins appuyées.
Ex. : el abogado (l'avocat)
Pour savoir si un mot s'écrit avec un b ou un v, on peut souvent se référer à l'orthographe française : vivir (vivre).
Attention toutefois aux exceptions : saber (savoir).
Les lettres s et h
Bien que la consonne s ne soit jamais doublée en espagnol, elle se prononce [s], comme la graphie ss en français. Ainsi, le mot casa (maison) se prononce [kasa].
La lettre h est muette.
Ex. : el hombre (l'homme).
Les lettres c et z
La lettre c placée devant les voyelles e ou i (ce, ci) et la lettre z devant a, o ou u (za, zo, zu) se prononcent en plaçant le bout de la langue entre les dents de devant : ce son qui n'existe pas en français ressemble énormément au th anglais dans le mot thing.
Ex. : hacer (faire).
Devant les autres lettres, le c se prononce [k] : seco (sec). Pour former le son [k] devant un i ou un e, on emploie les lettres qu : la sequedad (la sécheresse).
Les lettres g et j
La lettre g placée devant les voyelles e ou i (ge, gi) et la lettre j devant n'importe quelle voyelle se prononcent dans le fond de la gorge en expirant. Ce son, inexistant en français, est la jota.
Ex. : jamás (jamais), proteger (protéger).
Devant les voyelles a, o et u, la lettre g se prononce [g] : un amigo (un ami). Pour former le son [g] devant un i ou un e, on emploie les lettres gu : un amiguito.
La lettre r
Différent du français, le r espagnol est une lettre vibrante qui se prononce en plaçant le bout de la langue contre le palais pour la faire vibrer. Une seule vibration est suffisante lorsque le r, non doublé :
  • suit une autre consonne (sauf n, l et s) ;
Ex. : una pregunta (une question)
  • est la lettre finale ;
Ex. : una flor (une fleur)
  • est placé au milieu d'un mot.
Ex. : un barco (un bateau)
En revanche, la lettre r est roulée (c'est-à-dire se prononce avec plusieurs vibrations) lorsque :
  • elle suit les consonnes n, l ou s ;
Ex. : alrededor (autour)
  • elle est doublée ;
Ex. : un perro (un chien)
  • elle est en début de mot.
Ex. : rojo (rouge)
La lettre x
Placée entre deux voyelles, cette lettre se prononce [gz] : el exotismo (l'exotisme).
Devant une consonne, elle se prononce [ks] : un texto (un texte).
Les lettres ñ, ch et ll
La lettre ñ se prononce [gn] (comme dans le mot français gagner) : España (l'Espagne).
La graphie ch se prononce [tch] (comme le mot français atchoum) : la muchacha (la jeune fille).
La graphie ll se prononce [li] : el pollo (le poulet).
2. Où placer l'accent ?
Généralités
Tout mot espagnol de plus d'une syllabe comporte une voyelle plus accentuée que les autres : la voyelle tonique.
Ex. : un alumno (un élève), hablar (parler).
Au sein d'une famille de mots ou dans la conjugaison d'un verbe, la voyelle tonique ne change pas.
Ex. : un profesor, una profesora (un enseignant, une enseignante) ; te levantas, levántate (tu te lèves, lève-toi).
La place de l'accent tonique
Les catégories de mots
Selon la place de l'accent tonique, les mots sont classés en trois catégories :
  • las palabras agudas (les oxytons), accentués sur la dernière syllabe ;
Ex. : beber (boire)
  • las palabras llanas (les paroxytons), accentués sur l'avant-dernière syllabe ;
Ex. : el chico (le garçon)
  • las palabras esdrújulas (les proparoxytons), accentués, à l'oral comme à l'écrit, sur l'antépénultième syllabe (la troisième en partant de la fin).
Ex. : América (l'Amérique).
Les règles de l'accentuation
Les mots qui se terminent par une voyelle ou par voyelle + n ou voyelle + s sont accentués sur l'avant-dernière syllabe.
Ex. : el cuaderno (le cahier), los libros (les livres).
Les mots qui se terminent par une consonne autre que n ou s sont accentués sur la dernière syllabe.
Ex. : la comunidad (la communauté)
Lorsqu'un mot ne respecte pas ces règles, il porte un accent écrit qui signale sa prononciation.
Les cas particuliers
Dans une diphtongue, l'accent tonique est en général placé sur la voyelle forte : a, e, i.
Ex. : el piano (le piano).
S'il se trouve sur la voyelle faible, il prend un accent écrit : el día (le jour).
Les mots d'une syllabe ne portent pas d'accent écrit, sauf s'il s'agit d'un accent grammatical.
Les mots interrogatifs et exclamatifs portent un accent écrit : ¿Cómo? (Comment ?).
L'accent grammatical
L'accent écrit permet de différencier des homonymes grammaticaux. On distingue :
  • el (le), article/ él (lui), pronom ;
  • mi (mon, ma), possessif/ (moi), pronom ;
  • tu (ton, ta), possessif/ (tu, toi), pronom ;
  • se (se), pronom/ (je sais), verbe ;
  • te (te), pronom/ el té (le thé), nom ;
  • de (de), préposition/ (que je donne), verbe conjugué ;
  • mas (mais), conjonction / más (plus), adverbe.
Exercice n°1Exercice n°2
Dans le texte suivant extrait du livre Diario de un skin de Antonio Salas, sélectionnez les syllabes accentuées (où ne figurent pas d'accents écrits).
Sélectionnez la (ou les) bonne(s) réponse(s) dans le texte.
en violet

Muy pronto empezaron a crearse, en diferentes países del mundo, secciones de B y H. Agrupaciones neo nazi de alto compromiso político, pero implicados totalmente en el terreno musical.[…] Las actividades y los conciertos se multiplicaban a través de Inglaterra con la afluencia regular de centenares de seguidores.[…] La presión e intimidación policial provocaron que Ian hiciera las maletas y se instalara en Mill.
Tous les mots terminés par une voyelle, un -n ou un -s sont accentués sur l'avant-dernière syllabe.
Les mots terminés par une consonne sauf -n ou -s sont accentués sur la dernière syllabe.
Ceux qui ne respectent pas la règle portent un accent écrit.
Tous les mots en -ción ou -sión portent un accent écrit sur le o.
Quels sont les mots correctement accentués ? Cochez la bonne réponse.
1. Proposition :
Cochez la bonne réponse.
los huérfanos
los huerfános
los huerfanos
2. Proposition :
Cochez la bonne réponse.
la sabána
la sábana
la sabaná
3. Proposition :
Cochez la bonne réponse.
el pápa
el papá
el papa
4. Proposition :
Cochez la bonne réponse.
los médicos
los medícos
los medicós
5. Proposition :
Cochez la bonne réponse.
una proposicion
una proposición
una propósicion
6. Proposition :
Cochez la bonne réponse.
unas canciones
unas canciónes
unas cancíones
7. Proposition :
Cochez la bonne réponse.
la razon
la rázon
la razón
3. El papa ne comporte pas d'accent car il s'agit du pape. En revanche, pour traduire « papa », il faut mettre un accent : papá.
5. L'accent est obligatoire sur le o de -ción.
6. Il ne faut pas mettre d'accent car le mot est mis au pluriel. En revanche, au singulier, l'accent est obligatoire sur le o : una canción.