Test ELISA de détection de l'hépatite B (Asie, juin 2013, partie 2, ex. 1)

Énoncé

Test ELISA de détection de l'hépatite B
L'ESF (Établissement du sang français) cherche à savoir si le sang d'un donneur peut être utilisé pour une transfusion. Pour éviter une éventuelle contagion, on recherche entre autres si cet individu a été récemment en contact avec le virus de l'hépatite B. Pour cela, on cherche à identifier les anticorps spécifiques que l'organisme aurait pu produire en réponse à une infection, en réalisant un test ELISA.
Réalisez le schéma d'interprétation des résultats des puits 1 et 2 en utilisant les symboles proposés dans le document 1, puis dites si l'ESF peut utiliser le sang du donneur en justifiant votre préconisation.
Document 1
Le test ELISA (Enzyme Linked ImmunoSorbent Assay) est un test immunologique destiné à détecter et/ ou doser les anticorps dans un liquide biologique. Dans cette technique de dosage, les puits d'une microplaque sont tapissés avec une molécule spécifique du virus de l'hépatite B. La solution à tester est ensuite déposée dans les puits de la microplaque et si l'anticorps recherché est présent il va se lier à la molécule spécifique du virus. Un premier lavage est réalisé. Un deuxième anticorps, l'anticorps traceur, capable de se lier à l'anticorps recherché, est alors ajouté dans le puits. Un deuxième lavage permet d'éliminer les anticorps traceurs non fixés. L'anticorps traceur est couplé à une enzyme. On ajoute enfin une molécule incolore qui conduit à la formation d'un produit coloré si l'enzyme est présente.
Asie, juin 2013, partie 2, exercice 1 - illustration 1
Asie, juin 2013, partie 2, exercice 1 - illustration 2
Document 2
Asie, juin 2013, partie 2, exercice 1 - illustration 3
1. Puits incolore correspondant au test du sang d'un individu non infecté
2. Puits coloré correspondant au test du sang d'un individu infecté par le virus de l'hépatite B
3. Puits coloré correspondant au test du sang de l'individu donneur à tester
Comprendre la question
Le sujet porte sur le test de détection dans le sang de différents individus d'anticorps dirigés contre le virus de l'hépatite B. Le test utilisé est un test immunologique de type ELISA. Dans un premier temps, il s'agit de schématiser les interactions moléculaires qui ont lieu dans le puits 1 de la plaque ELISA contenant le sang d'un individu non infecté et celles qui ont lieu dans le puits 2 de la plaque ELISA contenant le sang d'un individu infecté par le virus de l'hépatite B. Dans un second temps, il faut décider si le donneur, dont le sang est testé dans le puits 3, peut donner ou non son sang en justifiant la réponse. Les principales difficultés de l'exercice résident dans la compréhension du principe du test ELISA et la schématisation correcte des interactions moléculaires. Aucun texte justifiant ces interactions n'est demandé par l'énoncé.

Corrigé


Schéma d'interprétation des résultats des puits 1 et 2 du test ELISA pour la détection de l'infection par le virus de l'hépatite B
Schéma d'interprétation des résultats des puits 1 et 2 du test ELISA pour la détection de l'infection par le virus de l'hépatite B
Le puits 3, correspondant au test du sang de l'individu donneur, montre la présence d'un produit coloré, comme dans le puits 2. L'individu donneur possède donc des anticorps dirigés contre le virus de l'hépatite B. On en déduit que l'individu donneur est infecté par le virus de l'hépatite B. La présence du virus de l'hépatite B chez cet individu empêche l'ESF d'utiliser ce sang pour le donner à des patients car l'individu donneur risque de transmettre le virus de l'hépatite B.