Assistance scolaire personnalisée

un partenariat rue des écoles Maif
Jeudi 15 novembre 2018. Bonjour S'inscrire gratuitement Se connecter
icone FicheFiche
ExercicesExercices
Icône de rechercheRechercher

Les régimes alimentaires des animaux

Pour vivre et se développer, un animal doit s'alimenter. Le régime alimentaire d'un animal correspond à l'ensemble des aliments qu'il prélève dans son milieu. Le plus souvent, les animaux appartenant à une même espèce ont le même régime alimentaire, mais en fonction des espèces, les régimes rencontrés sont très divers.
Comment connaître le régime alimentaire d'une espèce ? Comment classer les différents régimes ?
I. Les méthodes utilisées pour connaître le régime alimentaire des animaux
1. L'observation directe des animaux
 Dans la nature, on peut observer des animaux en train de manger. On peut ainsi constater qu'un écureuil mange des noisettes ou qu'un hibou mange de petits oiseaux ou de petits mammifères. Quant aux animaux domestiques ou d'élevage, il est très facile de connaître leurs aliments préférés ainsi que les quantités de nourriture qu'ils ingèrent. On remarque ainsi qu'un cheval mange du foin et de l'avoine et qu'il raffole des carottes qu'on lui offre.
2. L'observation des traces d'un repas
 Il est possible de trouver des restes de repas : noisettes perforées, cônes de pin rongés, proies en partie consommées, jeunes rameaux coupés, etc. Chaque espèce possède une technique particulière pour consommer sa nourriture : l'écureuil ronge les pommes de pin et laisse quelques fragments d'écailles alors que le mulot n'en laisse aucune.
3. L'examen du contenu du tube digestif
 Certaines parties du tube digestif (notamment l'estomac) contiennent des aliments entiers après la mort de l'animal. L'estomac d'un capelan (poisson proche de la morue) peut ainsi contenir des crevettes presque intactes. Le gésier d'un oiseau contient souvent des graines entières ou en partie fragmentées et mêlées à de petits cailloux.
4. L'analyse des excréments
 Les excréments (ou crottes) des animaux renferment parfois des fragments d'aliments non digérés et reconnaissables. Les excréments de renard contiennent souvent des enveloppes de fruits, des graines et parfois des élytres d'insectes.
5. L'analyse d'une pelote de régurgitation de rapace
 Une pelote de régurgitation est rejetée naturellement par la bouche du rapace quelques heures après son repas. Elle contient les parties non digérées des proies (des poils, des os, etc.). La reconnaissance des os extraits d'une pelote permet d'identifier et de compter les proies qui ont été avalées.
II. Les différents types de régimes alimentaires
Les animaux se nourrissent toujours de matière minérale (eau et sels minéraux) et de matière provenant d'autres êtres vivants, les animaux et les végétaux. Le régime alimentaire d'une espèce peut donc être constitué d'animaux ou de végétaux, exclusivement, ou encore du mélange des deux. C'est sur la base de cette différence d'origine des aliments que l'on a établi une classification des régimes alimentaires.
1. Le régime végétarien
•  Certains animaux ont un régime alimentaire végétarien : ce sont des phytophages. Ils se nourrissent surtout de végétaux ou de substances produites par les végétaux (comme la sève, le nectar, etc.). Exemples : le phasme, le puceron, le mulot, le cerf, le lapin, le criquet, etc.
•  Le régime alimentaire végétarien est parfois très spécialisé ; les animaux ne mangent qu'un seul type d'aliment :
  • les herbivores ne consomment que de l'herbe (la vache) ;
  • les granivores ne mangent que des graines (le bec croisé) ;
  • les frugivores ne consomment que des fruits (le singe) ;
  • les nectarivores ne se nourrissent que de nectar, liquide sucré sécrété par les fleurs (le colibri).
2. Le régime carnivore
•  D'autres animaux ont un régime alimentaire carnivore : ce sont les zoophages. Ils se nourrissent surtout d'aliments d'origine animale. Exemples : la chouette effraie, le léopard, la couleuvre, l'épervier, le héron, la seiche, la mante religieuse, la coccinelle, l'étoile de mer, etc.
•  Le régime alimentaire carnivore est parfois très spécialisé :
  • les insectivores ne consomment que des insectes (l'hirondelle) ;
  • les piscivores ne mangent que des poissons (le balbuzard pêcheur) ;
  • les charognards mangeurs de cadavres abandonnés (le vautour).
3. Le régime omnivore
•  D'autres animaux ont un régime alimentaire omnivore. Ils se nourrissent à la fois d'aliments d'origine animale et d'aliments d'origine végétale. Exemples : l'ours, le renard, l'homme, le merle, etc.
•  Le régime alimentaire omnivore est parfois très spécialisé : les planctophages ne consomment que du plancton animal et végétal (la baleine).
III. Les variations des régimes alimentaires
1. Les variations des régimes alimentaires au cours de la vie d'un animal
 Les jeunes mammifères se nourrissent du lait maternel au début de leur vie, puis ils adoptent progressivement le régime alimentaire des adultes de leur espèce.
2. Les variations des régimes alimentaires en fonction des saisons
 Certains animaux (le renard, l'ours, etc.) ont un régime alimentaire qui varie avec les saisons. En effet, la quantité de nourriture disponible varie : les insectes, abondants en été, sont absents en hiver ; les fruits sont plus nombreux en été. Le renard va ainsi adapter son régime alimentaire.
© rue des écoles. Tous droits réservés.
Partager
Share
Partager sur Tweeter