Mettre un verbe au passé simple ou à l'imparfait, selon le sens


Fiche

L'imparfait et le passé simple présentent des actions passées, mais sous des aspects différents.
• L'imparfait présente une action passée en cours d'accomplissement.
Dans la gare déserte, Ted attendait l'arrivée de l'omnibus.
Dans un récit au passé, c'est le temps utilisé pour rapporter les actions de second plan, les faits permanents ou habituels, tout ce qui forme le cadre du récit.
Le chef de gare était petit et joufflu.
Il portait une moustache.
Tous les jours il venait regarder les trains passer.
• Le passé simple présente une action survenue à un moment précis du passé.
Dans un récit au passé (coupé de la situation d'énonciation), c'est le temps utilisé pour rapporter les actions de premier plan qui forment la trame du récit.
Le train entra en gare. Quelques voyageurs descendirent…
Dans une phrase à l'imparfait, le passé simple exprime un événement survenu au cours d'une autre action.
Le chef de gare somnolait (imparfait) quand le train repartit (passé simple).
© 2000-2020, rue des écoles