Reconnaître un complément circonstanciel


Fiche

Dans une phrase, les termes qui précisent les circonstances de l'action (lieu, temps, manière, but…) occupent la fonction de complément circonstanciel.
• À la différence du complément d'objet, étroitement lié au verbe, le complément circonstanciel est un complément facultatif.
Les compléments circonstanciels précisent les circonstances de l'action exprimée par le verbe. Ils peuvent prendre des sens variés.
Êtes-vous libre ce soir (temps) ?
Passez à la caisse (lieu) pour le règlement de vos achats (but).
• Contrairement à un complément d'objet, un complément circonstanciel peut être supprimé ou facilement déplacé dans la phrase.
Ce soir, êtes-vous libre ?
Pour le règlement de vos achats, passez à la caisse.
• Ils appartiennent à des classes grammaticales diverses : GN, pronom, adverbe, infinitif, proposition subordonnée, etc.
Viens chez moi (pronom) vers six heures (GN).
J'y serai sûrement (adverbe).
Attention à ne pas confondre :
  •  un GN CC introduit par à, avec un COI ; Exemples : Il est parti à sept heures. (CC de temps) Je dois obéir à mes parents. (COI)
  •  un GN CC construit sans préposition, avec un COD. Exemples : Il rentre ce soir. (CC de temps) J'ai donné ma réponse. (COD)
© 2000-2019, rue des écoles