Accorder un adjectif qualificatif, notamment de couleur


Fiche

Règle générale
• L'adjectif qualificatif s'accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte et cela quelle que soit sa fonction par rapport à ce nom.
• Dans l'exemple qui suit, c'est Gaspard, l'un des rois mages qui raconte son voyage vers Bethléem.
« Il ne nous fallut pas moins de dix jours de progression laborieuse à travers des gorges dominées par des sommets enneigés, paysage totalement nouveau pour nous, avant de déboucher sur la plaine littorale. Notre soulagement fut immense de découvrir enfin l'horizon marin. » (Michel TOURNIER, Gaspard, Melchior et Balthazar)
  •  L'adjectif laborieuse, épithète liée du nom progression, s'accorde avec ce nom au féminin singulier.
  •  De même, les adjectifs (ou participes employés comme adjectifs) dominées, enneigés, nouveau, littorale, marin s'accordent chacun avec le nom auprès duquel ils remplissent la fonction d'épithète.
  •  L'adjectif immense, lui, est attribut du sujet notre soulagement ; il s'accorde, au masculin singulier, avec le nom noyau de ce GN.
Cas particuliers
• Quand l'adjectif fait partie d'un groupe nominal comprenant un complément du nom, l'accord se fait, selon le sens soit avec le nom noyau soit avec le complément du nom.
« Pour quitter Méroé, j'ai dû me résoudre à user du grand palanquin royal de laine rouge brodée d'or et surmonté d'une flèche de bois. » (op. cit.)
Dans le groupe nominal organisé autour du nom palanquin, brodée s'accorde au féminin singulier avec le nom laine tandis que surmonté s'accorde, lui, au masculin singulier, avec le nom palanquin.
• Quand le groupe nominal comprend plusieurs noms coordonnés, l'adjectif, qui se rapporte à ces noms, se met au masculin pluriel si l'un au moins des deux noms est masculin (on dit que « le masculin l'emporte sur le féminin »).
« Je me retirai à mon tour pour me parfumer et me débarrasser des armes et des bijoux royaux. » (op. cit.)
• Les adjectifs de couleur s'accordent normalement. Ils sont cependant invariables :
  • si l'adjectif est lui-même qualifié : des cieux bleu pâle ;
  • s'ils évoquent une couleur mixte : des étendards rouge et vert  ;
  • s'il s'agit de noms employés comme adjectifs : des traces marron, des reflets orange.
Remarque : on écrit des rubans roses, des fleurs pourpres, des joues écarlates car ces trois noms ne sont plus sentis comme tels.
• Quand l'adjectif est composé de deux adjectifs, ils prennent tous les deux la marque du pluriel : des cerises aigres-douces. Toutefois le premier élément reste invariable s'il a valeur d'adverbe : des rayons ultra-violets.
© 2000-2020, rue des écoles