La Révolution américaine

Au xviiie siècle, les États-Unis sont encore un ensemble de colonies sur lesquelles la Grande-Bretagne exerce son autorité. Au terme d'une longue guerre d'indépendance, les treize colonies se fédèrent et adoptent une Constitution qui a longtemps été tenue pour exemplaire.
Comment les colons ont-ils conquis leur liberté ?
I. La révolte des colons
• Vers 1750, les territoires anglais d'Amérique sont situés le long de la côte atlantique, du Canada jusqu'en Floride. Ils sont divisés en treize colonies. Au nord se sont plutôt implantés les puritains, des protestants dénonçant les fastes de l'Église anglicane, chassés par les persécutions ; tandis que le sud tropical accueille les planteurs esclavagistes.
• Certaines mesures adoptées par le gouvernement anglais déplaisent aux colons :
  • ils n'ont pas le droit de s'étendre sur les territoires de l'Ouest, réservés aux Indiens ;
  • ils ne sont pas représentés au Parlement alors qu'ils paient des impôts ;
  • ils s'opposent aux lourdes taxes imposées par Londres sur certains produits, ainsi qu'à l'instauration de monopoles (les Américains sont obligés d'acheter leur thé à la Compagnie anglaise des Indes).
Certains colons boycottent les produits anglais. Le 16 décembre 1773, à Boston, des Américains jettent à la mer la cargaison de thé de trois navires anglais. L'épisode est connu sous le nom de « the Boston Tea Party ».
II. La Guerre d'indépendance
• En représailles, les Anglais ferment le port, taxent la ville et envoient des troupes. Les colons décident de s'armer et de lutter contre l'Angleterre qui refuse de négocier. Les combats commencent en 1775. L'année suivante, le 4 juillet 1776, des représentants des treize colonies réunis en Congrès à Philadelphie votent la Déclaration d'indépendance des États-Unis d'Amérique.
• Les troupes anglaises sont mieux équipées mais connaissent mal le terrain. Les insurgés obtiennent le soutien militaire de la France, traditionnellement hostile à la Grande-Bretagne. En 1778, la France envoie 38 navires et 6 000 hommes, commandés par La Fayette, un noble épris de liberté.
• En 1781, les Anglais capitulent à Yorktown et en 1783 reconnaissent l'indépendance des États-Unis (traités de Paris et de Versailles). La guerre d'Indépendance a développé chez les Américains un fort sentiment national. Inspirés par la philosophie des Lumières, ils mettent en place un État républicain et fédéral.
III. La Constitution des États-Unis d'Amérique
• En 1787, une Constitution fédérale est adoptée à Philadelphie. Le gouvernement fédéral est une autorité commune aux treize États, qui s'occupe de la défense, de la diplomatie, du commerce extérieur et des finances. Les pouvoirs sont clairement séparés, ce qui représente aux yeux des Américains un gage de respect des libertés.
Le pouvoir exécutif est entre les mains d'un président élu pour quatre ans. Le premier est George Washington (1732-1799), élu en 1789. Le pouvoir législatif appartient au Congrès composé par la Chambre des représentants et par le Sénat. Le pouvoir judiciaire est assuré par la Cour suprême. Chaque État reste cependant maître de sa justice, de sa police et de son enseignement.
• Seuls les plus riches ont le droit de voter. Les femmes, les pauvres, les Noirs et les Indiens sont exclus de la vie politique. Malgré ces limites, les adversaires de l'absolutisme, en Europe, considèrent les États-Unis d'Amérique comme une terre de liberté ; sa Constitution fait figure de modèle.
Quel pays les Américains affrontent-ils pendant la guerre d'indépendance ?
Cochez la bonne réponse.
l'Espagne
le Portugal
les Pays-Bas
l'Angleterre
Au xviiie siècle, les États-Unis sont encore un ensemble de colonies sur lesquelles la Grande-Bretagne exerce son autorité. Au terme d'une longue guerre d'indépendance, les treize colonies se fédèrent et adoptent une Constitution qui a longtemps été tenue pour exemplaire.
À quelle date la Déclaration d'indépendance des États-Unis d'Amérique est-elle signée ?
Cochez la bonne réponse.
4 juillet 1776
12 août 1753
14 juillet 1789
11 novembre 1718
C'est le 4 juillet 1776 que des représentants des treize colonies réunis en Congrès à Philadelphie votent la Déclaration d'indépendance des États-Unis d'Amérique. En 1787, une Constitution fédérale est adoptée à Philadelphie.