Reconnaître et classer les différents connecteurs

• On peut distinguer trois sortes de connecteurs ou mots-outils :
  •  les connecteurs temporels qui servent à marquer les différentes étapes d'un récit ; d'abord, puis, alors, enfin, le lendemain, trois ans après… ;
  •  les connecteurs spatiaux qui servent à organiser une description ; au loin, à l'horizon, devant, à gauche, à droite… ;
  •  les connecteurs logiques qui servent à marquer les différents liens d'une explication ou d'une argumentation. et, mais, or, en effet, par conséquent…
• Les connecteurs temporels, spatiaux et logiques sont le plus souvent :
  •  des adverbes de liaison,
  •  des conjonctions de coordination ou de subordination,
  •  des groupes nominaux en fonction de compléments circonstanciels.
Sélectionne :
Sélectionnez :
en violet les termes mis en valeur s'il s'agit de connecteurs spatiaux ;
en orange les termes mis en valeur s'il s'agit de connecteurs temporels.

« Tout à coup, le tambour roula, dans la cour, devant la maison.
Tout le monde aussitôt fut debout et on courut à la porte, la bouche encore pleine et la serviette à la main. Puis l'homme s'en alla.
On entendit une fois au loin les battements sourds de l'instrument et la voix affaiblie du crieur.  »
G. de Maupassant

• Les connecteurs spatiaux servent à localiser l'action.
• Les connecteurs temporels marquent ici :
  • la soudaineté de l'action : tout à coup, aussitôt ;
  • la succession des actions : puis.
Complète le texte avec les connecteurs spatiaux suivants.
Faites glisser les étiquettes dans les zones prévues à cet effet.
En bas
au-dessus
en haut
à l'autre
« Figurez-vous une île rougeâtre et d'aspect farouche ; le phare à une pointe,
imcAnswer1?
, une vieille tour.
imcAnswer2?
, au bord de l'eau, un lazaret en ruine, puis des ravins et de grandes roches ; enfin,
imcAnswer3?
, dans un tourbillon d'oiseaux de mer, la maison du phare, la petite tour de fonte, et
imcAnswer4?
, la grosse lanterne.  »
A. Daudet

À une pointe appelle à l'autre.
La description procède de bas en haut, comme le suggère le lexique (l'eau, les oiseaux) : on a donc en bas, puis en haut, au-dessus.
Coche la ou les bonne(s) réponse(s).
1. Les mots de liaison ou connecteurs n'appartiennent pas à une classe grammaticale unique ; il peut s'agir de conjonctions ou d'adverbes (de liaison).
Cochez la bonne réponse.
vrai
faux
2. Quels mots de liaison utilise-t-on pour exprimer l'opposition de deux idées ou de deux faits ?
Cochez la (ou les) bonne(s) réponse(s).
mais
par ailleurs
pourtant
en effet
bien que
ainsi
2. En effet exprime la cause ; par ailleurs, le passage à un autre sujet ; ainsi, la conséquence.
Remarque les connecteurs temporels mis en valeur puis reconstitue ce récit de Jérôme et Jean Tharaud en indiquant l'ordre des paragraphes.
Faites glisser les étiquettes dans les zones prévues à cet effet.
3
1
2
4
imcAnswer13?
Alors, ce fut dans toutes les paillotes un grand remue-ménage.
imcAnswer14?
Ce soir-là, une belle lune ronde s'était levée au-dessus de la forêt, et l'on aurait pu ramasser à sa clarté une pièce de monnaie tombée à terre…
imcAnswer15?
. Les femmes se hâtaient d'éteindre les foyers allumés pour la cuisine et de ranger leurs ustensiles sur les étagères de bambou, en criant après les enfants qui n'en finissaient plus de racler du doigt les calebasses…
imcAnswer16?
Soudain retentirent allégrement les coups précipités du tambour au son grêle.
• Le GN, complément de temps, Ce soir-là introduit la description des circonstances.
• L'adverbe soudain permet d'évoquer l'événement perturbateur, l'adverbe alors les conséquences de cet événement.
Lis le texte suivant puis coche les bonnes réponses.
« Je me dirigeai vers la fontaine. À mesure que j'en approchais, je voyais se serrer au-dessus de ma tête la voûte des feuillages. À chaque pas, le silence devenait plus grave, l'ombre, plus mystérieuse. Quand enfin j'atteignis le bout de cette allée, je découvris l'eau, et j'eus peur… Très peur.  »
Henri Bosco

1. Dans ce texte dominent des connecteurs :
Cochez la bonne réponse.
logiques
temporels
spatiaux
2. Dans ce texte, les deux principaux connecteurs sont :
Cochez la bonne réponse.
des adverbes
des propositions subordonnées
2. Le déroulement chronologique du récit est précisé par les deux subordonnées de temps : À mesure que j'en approchais et Quand enfin j'atteignis le bout de cette allée.
À quelle classe grammaticale les connecteurs entre crochets appartiennent-ils ? Coche la bonne réponse.
Le paysage était grandiose ; [au loin] s'étendait la grande plaine d'Afrique.
Cochez la bonne réponse.
adverbe
conjonction de subordination
conjonction de coordination
groupe nominal
Le mystère demeurait, [car] l'enquête n'avançait pas.
Cochez la bonne réponse.
adverbe
conjonction de subordination
conjonction de coordination
groupe nominal
[Bien que] ce roman soit de qualité médiocre, il a connu un grand succès.
Cochez la bonne réponse.
adverbe
conjonction de subordination
conjonction de coordination
groupe nominal
Nous progressions dans la forêt profonde, de plus en plus sombre ; [une heure plus tard], nous nous enfoncions dans la nuit.
Cochez la bonne réponse.
adverbe
conjonction de subordination
conjonction de coordination
groupe nominal
Le soleil s'était couché sans que nous nous en rendions compte ; [autour de notre campement], la forêt était noire et menaçante…
Cochez la bonne réponse.
adverbe
conjonction de subordination
conjonction de coordination
groupe nominal
Les connecteurs peuvent appartenir à différentes classes grammaticales.