Reconnaître une subordonnée de cause


Fiche

• La subordonnée conjonctive circonstancielle de cause est introduite par les conjonctions parce que, puisque, comme, vu que, sous prétexte que, etc.
Il est arrivé en retard parce que sa voiture est tombée en panne.
Il est arrivé en retard sous prétexte que sa voiture est tombée en panne.
• Le mode de la subordonnée de cause est normalement l'indicatif.
Il ne nous accompagne pas parce qu'il a trop de travail.
La subordonnée est au subjonctif lorsque la cause est niée ; c'est le cas après non que, non pas que.
Il ne nous accompagne pas, non qu'il ait trop de travail, mais parce qu'il est trop fatigué.
© 2000-2020, rue des écoles