Former le pluriel des noms composés


Fiche

Un nom peut être composé. Dans ce cas il peut être composé de deux noms (un oiseau-mouche, un arc-en-ciel), d'un nom et d'un adjectif (une petite-fille, un grand-parent), d'un verbe et d'un nom (un ouvre-boîtes, une corde à sauter) et enfin, d'une préposition et d'un nom (un avant-bras).
• Pour accorder les noms composés, il faut savoir que seul le nom et l'adjectif peuvent prendre la marque du pluriel.
Ex. : des petites-filles
des oiseaux-mouches
des ouvre-boîtes (le verbe ouvre ne prend pas de s)
des avant-bras (la préposition avant est invariable)
• Le nom et/ou l'adjectif ne prennent la marque du pluriel que si le sens l'exige.
Ex. : des arcs-en-ciel (un seul ciel, donc le deuxième nom reste au singulier)
• Depuis la réforme de 1990, les noms composés d'un verbe et d'un nom et les noms composés d'une préposition et d'un nom, autrefois invariables, peuvent aussi suivre la règle des mots simples : le second élément prend la marque du pluriel.
Ex : un cure-dent ou un cure-dent, des cure-dents
un perce-neige, des perce-neige ou des perce-neiges
un abat-jour, des abat-jour ou des abat-jours
un après-midi, des après-midi ou des après-midis
un sans-abri, des sans-abri ou des sans-abris
• Cependant, si le nom prend une majuscule ou s'il est précédé d'un article singulier, il ne prend pas de marque de pluriel.
Ex : des trompe-l'œil, des trompe-la-mort.
Cette réforme préconise également de souder des mots courants, jusque-là séparés par un trait d'union ; de ce fait, leur pluriel se forme comme pour les mots simples.
Ex. : un porte-monnaie → un portemonnaie → des portemonnaies
un pique-nique → un piquenique → des piqueniques
un tire-bouchon → un tirebouchon → des tirebouchons.
© 2000-2020, rue des écoles